Modifié

FIFA Mondial: Suarez et l'Uruguay font tomber l'Angleterre

Luis Suarez a brillé pour son retour sur les pelouses. [Ben Stansall - AFP]
Luis Suarez a brillé pour son retour sur les pelouses. [Ben Stansall - AFP]
Battue lors de son premier match, l'Uruguay a retrouvé des couleurs contre l'Angleterre. La "Celeste" a dominé les Anglais 2-1, grâce à un doublé de Suarez, de retour sur les terrains après une blessure. L'Angleterre conserve toutefois encore un mince espoir de se qualifier pour les 8es.

Pour un retour, c'est un retour. Absent lors de la défaite 3-1 contre le Costa Rica car pas suffisamment remis de son opération au ménisque du genou droit (22 mai), Suarez a terrassé son pays d'adoption l'espace de deux magnifiques gestes inspirés: une tête prenant Hart à contre-pied à la 39e et une frappe puissante au terme d'une fulgurante accélération à la 85e. Aucun doute: le meilleur buteur de la Premier League est en pleine possession de ses moyens.

Aucun regret pour Tabarez

Le sélectionneur Oscar Tabarez avait expliqué la veille de la rencontre que s'il y avait bien une chose qu'il ne regrettait pas en repensant au revers contre le Costa Rica, c'était d'avoir résisté à la tentation de faire entrer son buteur, désormais auteur de 41 réussites en 78 capes. Bien lui en a pris, en effet, Suarez ayant affiché le mordant et la tonicité qu'on lui connaît.

Rooney a dû attendre 759 minutes, avant de marquer un but en Coupe du monde. [Sebastiao Moreira - Keystone]Rooney a dû attendre 759 minutes, avant de marquer un but en Coupe du monde. [Sebastiao Moreira - Keystone]Les Anglais pouvaient tout de même se montrer un peu amers. Ils ont concédé le 1-0 huit minutes après une tête de Wayne Rooney sur l'angle des montants de Muslera et auraient peut-être aussi pu évoluer à onze contre dix pendant plus d'une heure si l'arbitre espagnol Carlos Velasco Carballo avait été plus sévère avec Diego Godin.

Rooney vainc la malédiction

Mais il faut croire que rien ne va sourire à cette Angleterre-là au Brésil. Et ce même si Wayne Rooney a, enfin, trouvé le chemin des filets dans la compétition. "Wazza", auteur de l'égalisation à la 75e, a donc dû attendre sa troisième phase finale et son... dixième match pour débloquer son compteur. Cinquante-six ans jour pour jour après le premier but en Coupe du monde du Roi Pelé en quart de finale de l'édition 1958 face au Pays de Galles.

Rien n'est cependant encore joué dans cette poule, puisque le critère pour départager des équipes à égalité est la différence de buts générale et non, comme c'est le cas dans les compétitions de l'UEFA, les confrontations directes. L'Italie et le Costa Rica en découdront vendredi à Recife.

si/jbla

Revivez le fil du match, minute par minute, avec Jimmy Bondallaz

Revivez les matches du jour en images

Publié Modifié