Modifié

Dopage: la sauteuse en hauteur russe Chicherova "sous le choc"

Anna Chicherova avait participé à Athletissima le 9 juillet dernier. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Anna Chicherova avait participé à Athletissima le 9 juillet dernier. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Contrôlée positive après une nouvelle analyse d'échantillons prélevés pendant les JO de Pékin en 2008, la Russe Anna Chicherova a assuré mercredi à l'AFP être sous le choc. Mais la championne olympique de saut en hauteur entend "laver" son nom de tout soupçon de dopage.

"J'ai fait appel à un avocat pour défendre mes intérêts jusqu'à l'ouverture de l'échantillon B. Pour moi, c'est un choc total. Je ne peux pas expliquer comment c'est arrivé. J'ai toujours été ouverte" vis-à-vis de l'Agence mondiale antidopage, a indiqué Anna Chicherova, médaillée de bronze aux JO 2008 de Pékin, championne olympique à Londres en 2012 et qui se prépare actuellement pour les JO de Rio en août.

Anna Chicherova (33 ans) fait partie d'une liste de 14 sportifs russes dans trois disciplines dont la nouvelle analyse d'échantillons prélevés pendant les JO de Pékin ont donné des résultats positifs.

Selon les médias russes, 10 médaillés olympiques russes, dont une d'or (Yuliya Chermoshanskaya en relais 4x100 m) font partie de cette liste.

Peu après ses révélations, la Fédération russe d'athlétisme a pris la décision d'écarter des prochains JO tout athlète russe "pris pour dopage dans le passé".

afp/alt

Publié Modifié