Modifié

L'écrivain, journaliste et éditeur Roland Jaccard est décédé

Écrivain et psychanalyste, Roland Jaccard tire sa révérence deux jours avant ses 80 ans . [RTS]
Écrivain et psychanalyste, Roland Jaccard tire sa révérence deux jours avant ses 80 ans . / 19h30 / 2 min. / le 20 septembre 2021
L'écrivain, journaliste et éditeur suisse Roland Jaccard est décédé lundi à l'âge de 79 ans. Né à Lausanne le 22 septembre 1941, l'auteur d'une quarantaine de livres s'est donné la mort. Il était aussi psychanalyste, critique littéraire et essayiste.

L'annonce a été faite par ses proches sur les réseaux sociaux, dont l'écrivain vaudois Jean-Michel Olivier. Son dernier livre, "On ne se remet jamais d'une enfance heureuse", a été publié il y a tout juste un mois aux éditions de l'Aire à Vevey. Il devait fêter ses 80 ans mercredi prochain. Roland Jaccard vivait à Paris.

Dans son dernier livre, autobiographique, il écrivait: "Après l'été, je mettrai un terme à mes tergiversations". Il ne faisait d'ailleurs pas mystère de cette fin possible pour lui. Il s'était aussi plusieurs fois prononcé et engagé pour le suicide assisté.

De 1969 à ce jour, il a publié à la fois des romans, des essais, dont plusieurs sur Sigmund Freud, des journaux intimes, des récits autobiographiques, des monographies, dont une sur l'actrice Louise Brooks, et des recueils de textes critiques. Il était notamment un grand admirateur du philosophe, poète et écrivain Emil Cioran.

Journaliste au Monde

Parmi ses livres les plus connus, on peut citer ses essais "L'exil intérieur" (1975) et "Dis-moi la vérité sur l'amour" (2020), ses romans ou journaux "Sugar Babies" (1986), "Flirt en hiver" (1991), "Une fille pour l'été" (2000), "Journal d'un oisif" (2002) ou encore sa trilogie autobiographique "L'âme est un vaste pays", "Des femmes disparaissent" et "L'ombre d'une frange" (entre 1983 et 1987).

Roland Jaccard a aussi publié en 1992 un "Manifeste pour une mort douce" en collaboration avec le directeur d'alors de la Collection de l'Art brut à Lausanne, Michel Thévoz. Il a aussi collaboré avec le journal Le Monde, notamment en tant que responsable de la rubrique "psychanalyse".

Il a également dirigé la publication du collectif "Histoire de la psychanalyse" (1993) et créé et dirigé durant 35 ans jusqu'au début des années 2000 la collection "Perspectives critiques" aux Presses universitaires de France (PUF).

Roland Jaccard a aussi participé au magazine français Causeur, lancé en 2007 par la journaliste, essayiste et polémiste Elisabeth Lévy. Il y a tenu une chronique mensuelle intitulée "Les Carnets de Roland Jaccard".

ats/vkiss

Publié Modifié