Modifié

Le "pussyhat" entre dans la collection permanente d’un musée à Londres

Journée int. de la femme: le commentaire de Fanny Zuercher depuis Berne [RTS]
Journée des femmes: le commentaire de Fanny Zuercher depuis Berne / 12h45 / 1 min. / le 8 mars 2017
Le fameux chapeau de maille rose avec des oreilles de chat est devenu un symbole féministe fort depuis le 21 janvier aux Etats-Unis et dans le monde, jour de protestation contre les propos sexistes du président Donald Trump.

Le Victoria & Albert Museum à Londres a annoncé le 8 mars l'acquisition d'un de ces milliers de chapeaux roses faits à la main. Le bonnet rose exposé au “V & A” a été réalisé par Jayna Zweiman, co-fondatrice du "Pussyhat Project" (avec Krista Suh), selon la BBC.

Le “pussyhat” est devenu “un signe immédiatement reconnaissable de la solidarité féminine et le symbole du pouvoir de l'action collective”, a déclaré la conservatrice du musée Corinna Gardner, en parlant d'une "acquisition importante".

Des parlementaires suisses se sont données rendez-vous sous la coupole fédérale pour tricoter les fameux "pussyhat". [Keystone]Des parlementaires suisses se sont données rendez-vous sous la coupole fédérale pour tricoter les fameux "pussyhat". [Keystone]

Le duo de militantes de Los Angeles a développé un modèle téléchargeable permettant aux marcheurs du monde entier de créer le leur. Depuis le 21 janvier, jour de l'investiture de Donald Trump qui a lancé ce mouvement de protestation mondial contre les propos sexistes du président élu, le concept et devenu viral et largement partagé sur les médias sociaux.

Phénomène mondial

Plus de quatre millions de personnes dans 600 villes auraient rejoint la Marche des Femmes à travers le monde. Le "pussyhat" a même été aperçu lors du défilé de Missoni pendant la Semaine de la mode à Milan.

Défilé de Missoni à Milan avec des modèles arborant le fameux "pussyhat". [Antonio de Moraes Barros Filho/WireImage - Getty Images]Défilé de Missoni à Milan avec des modèles arborant le fameux "pussyhat". [Antonio de Moraes Barros Filho/WireImage - Getty Images]

En Suisse, plusieurs centaines de personnes, munis d'aiguilles à tricoter et de laine rose, ont réalisé des bonnets roses sur la Place fédérale pour la Journée des femmes. Des élues sous la Coupole ont également joué le jeu: un groupe de conseillères nationales s'est donné rendez-vous mercredi dans la salle des pas perdus du Palais fédéral.

>> Lire aussi: Les "pussyhats" envahissent la Place fédérale pour la Journée des femmes

Le musée "V & A" de Londres a acquis le chapeau dans le cadre de son programme "Rapid Reponse", qui vise à rapprocher en temps quasi réel les objets liés aux événements politiques et mondiaux actuels.

Miruna Coca-Cozma

Publié Modifié