Publié Modifié

Sur les pas de Carlos Leal

Sur les pas du comédien, rappeur et musicien Carlos Leal, dans le quartier de son enfance, à Renens, banlieue populaire de l’ouest lausannois. Il aime toujours ce quartier multiculturel qui l’a vu grandir et dont il ne garde que de bons souvenirs, grâce, notamment, au doux mélange de cultures, qui lui a ouvert l’esprit, aime-t-il à rappeler. Si Carlos Leal a toujours eu le goût du jeu, de l’art et de la performance, il n’est pas monté sur les planches tout de suite. La musique a été son premier amour, avec le groupe de hip-hop Sens Unik, qui a connu un grand succès en Suisse dans les années 90 et 2000, avec de multiples tournées à l’étranger et plusieurs disques d'or du rap suisse (9 albums et 5 disques d’or).

Carlos Leal se consacre essentiellement à la musique jusqu’en 2000 puis, après quelques expériences au théâtre en Suisse romande, part s’installer à Paris pour se former comme comédien.

En 2006, il gagne le prix du cinéma suisse pour son rôle dans "Snow White" et endosse  la même année un petit rôle dans le James Bond "Casino Royale". Depuis, il ne cesse de jouer, que ce soit pour le cinéma, dans des séries ou à la télévision. On peut citer, entre autres, ses collaborations avec Pedro Almodóvar, David Marconi ou Martin Campbell, pour "Casino Royale". Du côté des séries, "El internado", "Marvel’s Agent of S.H.I.E.L.D.", "Perception", "Covert Affairs", ainsi que des rôles secondaires dans "Devious Maids" et "The Last Ship". Pour la Suisse, notamment, le rôle principal dans deux saisons de la série à succès "Der Bestatter", la mini-série primée "Gotthard", ainsi qu’un premier rôle dans la série "The Team". Il continue de se produire à la télévision américaine avec des rôles dans "Criminal Minds", "Rosewood", "Notorious", "Training Day", "Spaceman" ou "Better Call Saul".

A noter également "The Last Thing He Wanted" aux côtés d’Anne Hathaway, Ben Affleck et Willem Dafoe, la première saison de "The L Word - Generation Q" et, tout récemment "Father Stu", avec Mel Gibson, ainsi que la série suisse écrite par Frédéric Recrosio "La vie devant" , qui devrait être diffusée en Suisse cet automne. Il reste un éternel passionné, avide de jouer, que ce soit en Suisse ou aux Etats-Unis où il est établi avec sa famille depuis une dizaine d’années.

Liens

Les sites proposés par Carlos Leal

Le podcast

Carlos Leal: "L'envie d'exister"

Logo podcast Sur les pas. [RTS]RTS
Carlos Leal, l’amour du jeu / Sur les pas / 42 min. / le 13 juin 2022

Lien vers la page du podcast de Sur les pas, pour s'abonner

Lundi 13 juin

Les saveurs de l’enfance

Bien que vivant aux Etats-Unis depuis une dizaine d’années, Carlos Leal retourne avec plaisir sur les lieux de son enfance, à Renens (VD). Passant devant son école, il se souvient de ses camarades de classe et de ses voisins, presque tous étrangers, et vivant ensemble en bonne intelligence et convivialité. Il considère ce mélange de cultures comme une vraie chance

Carlos Leal. [Karine Vasarino - RTS]Karine Vasarino - RTS
Sur les pas de Carlos Leal - Les saveurs de l’enfance / La Matinale / 5 min. / le 13 juin 2022

>> Sa musique du jour: Tame Impala - Lost in yesterday:

Mardi 14 juin

L’amour des quartiers populaires

En balade dans différents quartiers de son enfance, à Renens, Carlos Leal constate à quel point cette ville s’est développée. Il la trouve charmante et agréable, plus jolie que Los Angeles où il vit avec sa famille depuis plusieurs années. Seul point commun: il aime vivre dans des quartiers très mélangés.

Carlos Leal. [Karine Vasarino - RTS]Karine Vasarino - RTS
Sur les pas de Carlos Leal - L’amour des quartiers populaires / La Matinale / 5 min. / le 14 juin 2022

>> Sa musique du jour: Sens Unik - Je te protège:

Mercredi 15 juin

"Je voulais être tennisman"

L’Iril, immense entreprise de textile où ses deux parents travaillaient, est aujourd’hui devenue l’ECAL, Ecole cantonale d’Art de Lausanne, internationalement reconnue. Carlos Leal se souvient parfaitement de cette ruche bruyante qu’était l’Iril, autrefois l'une des plus importantes usines de textile en Suisse.

Carlos Leal. [Karine Vasarino - RTS]Karine Vasarino - RTS
Sur les pas de Carlos Leal - "Je voulais être tennisman" / La Matinale / 6 min. / le 15 juin 2022

>> Sa musique du jour: Seul - Jacques Brel:

Jeudi 16 juin

Un besoin fort d’exister

Toujours en balade à travers le Renens de son enfance, Carlos Leal se souvient de ses débuts: du break dance au rap, les débuts de Sens Unik avant le théâtre, puis le cinéma. Le succès et la reconnaissance sont venus petit à petit et l’ont presque surpris, tout comme sa famille.

Carlos Leal. [Karine Vasarino - RTS]Karine Vasarino - RTS
Sur les pas de Carlos Leal - Un besoin fort d’exister / La Matinale / 6 min. / le 16 juin 2022

>> Sa musique du jour: Moodoid - Je suis à la montagne:

Vendredi 17 juin

"Je me suis toujours senti acteur"

Carlos Leal se souvient du jeune adulte qu’il était, et de sa pugnacité lorsqu’il a voulu devenir acteur et trouver des rôles. A travers la musique et les clips, il se sentait déjà acteur, mais il a dû faire ses preuves avant d’être reconnu comme tel.

Carlos Leal. [Karine Vasarino - RTS]Karine Vasarino - RTS
Sur les pas de Carlos Leal - "Je me suis toujours senti acteur" / La Matinale / 4 min. / le 17 juin 2022

>> Sa musique du jour: Jungle - Cherry:

La playlist

Tame Impala - Lost in yesterday // Sens Unik - Je te protège // Mercredi Seul - Jacques Brel // Moodoid - Je suis à la montagne // Jungle - Cherry

La page de l'émission

Retrouvez les autres invités

>> Retrouvez la page de l'émission Sur les pas et tous les autres invités.