Modifié

Mariage pour tous, pour le meilleur ou pour le pire?

Mariage pour tous, pour le meilleur ou pour le pire? [RTS]
Mariage pour tous, pour le meilleur ou pour le pire? / Infrarouge / 63 min. / le 8 septembre 2021

Les couples homosexuels doivent-ils pouvoir se dire «oui», comme n’importe quel couple hétérosexuel? C’est la question à laquelle les Suisses devront répondre dans les urnes le 26 septembre prochain.

Plus qu’un symbole, le «Mariage pour tous» donnera de nouveaux droits aux partenaires de même sexe, comme la naturalisation facilitée du conjoint, l’adoption d’un enfant et l’accès à la procréation médicalement assistée pour les couples lesbiens. C’est précisément la place de l’enfant qui cristallise les craintes des opposants, convaincus qu’avoir un papa et une maman est essentiel pour le bien-être de l’enfant. Un argument balayé par les partisans qui voient dans le «Mariage pour tous» la fin d’une discrimination des couples homosexuels.

Alors le mariage pour tous, pour le meilleur ou pour le pire? C'est le débat avec notamment la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, mercredi 8 septembre #RTSInfrarouge

Présentation: Alexis Favre

Publié Modifié

Invité-es

POUR

Karin Keller-Sutter, conseillère fédérale, cheffe du Département fédéral de justice et police

Nicolas Walder, vice-président Les Vert-e-s, conseiller national GE

Vincent Maitre, conseiller national Le Centre/GE

CONTRE

Yves Nidegger, conseiller national UDC/GE

Benjamin Roduit, conseiller national Le Centre/VS, membre du comité référendaire

Suzette Sandoz, professeure honoraire à l'Université de Lausanne, ancienne conseillère nationale libérale