Questions - Réponses

Sciences

Combien faut-il de sel pour saturer un litre d'eau?

Didier Perret

Réponse de Didier Perret

Docteur

Section de chimie et biochimie
Université de Genève

Hello Titou!

Cela dépend... du type de sel et de la température de l'eau!

Mais tout d'abord, précisons que le terme "saturer un litre d'eau" signifie "ajouter autant que possible de composé pouvant se dissoudre dans 1L d'eau". Au-delà de la saturation, le composé n'arrive plus à se dissoudre et il reste sous forme solide dans l'eau.

Le sel de cuisine (chlorure de sodium, NaCl) est la substance qu'on appelle communément "le sel".

Cependant, on trouve dans la nature beaucoup de sels différents, dont les caractéristiques et les propriétés dépendent de leur composition.

Pour le chimiste, un "sel" est une substance neutre (non chargée électriquement) qui peut se dissocier en ions (entités chargées positivement et négativement). Certains sels se dissolvent très facilement dans l'eau, tandis que d'autres se dissolvent très difficilement.

Le sel de cuisine se dissout facilement dans l'eau froide, et encore plus facilement dans l'eau chaude:

Tout près de 0°C (juste avant que l'eau ne gèle), on peut dissoudre jusqu'à 357g de NaCl dans 1L d'eau.

Si on chauffe l'eau jusqu'à ébullition (près de 100°C), alors on peut dissoudre jusqu'à 391g de NaCl dans 1L d'eau (34g de plus que dans l'eau froide).

Lorsqu'on a atteint le taux maximum de sel que l'eau peut dissoudre et contenir, on est arrivé à la saturation. Un ajout supplémentaire de sel, même minime, ne permet plus de dissoudre cet ajout; on observe alors que le sel solide excédentaire se dépose au fond de l'eau.

Si on dissout du sel de cuisine dans de l'eau à ébullition jusqu'à saturation (environ 390g/L), puis qu'on refroidit cette solution au frigo (saturation atteinte à environ 360g/L), une partie importante du sel (environ 30g/L) va cristalliser et se déposer sous forme d'un dépot solide au fond de l'eau; on retrouvera donc les grains de sel initiaux. Lorsqu'on chauffera à nouveau cette masse d'eau, le sel solide en excès se solubilisera.

L'eau de mer apparaît comme fortement salée lorsqu'on boit la tasse, mais en fait elle est loin de la saturation, puisqu'il n'y a environ que 30 à 40g de sels (principalement du sel de cuisine) par litre d'eau de mer. Une image sympathique de la salinité totale des eaux océaniques de surface est disponible sur Wikipedia:

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/3e/Wiki_plot_04.png

A l'inverse du sel de cuisine, le cinabre (sulfure de mercure HgS; vermillon), par exemple, est tellement peu soluble dans l'eau qu'on ne pourrait en dissoudre que 3 millièmes de gramme (3 milligrammes) dans le volume total des océans de notre planète (1.4 milliards de kilomètres cube).

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également

Sciences

Comment se fait-il que de l'eau embouteillée vendue en magasin puisse devenir blanchâtre lorsqu'elle est bouillie ?Complément d'information pour l'expert: Désirant utiliser la meilleure eau possible pour la préparation des biberons de mon nouveau née, j'ai demandé conseil à mon pharmacien local. Celui-ci m'a simplement répondu "n'importe quelle eau, tant qu'elle est bouillie 5 minutes". Vivant dans une région agricole, je redoute que l'eau du système public contienne des traces d'engrais, pesticides et nitrates, alors je me suis tourné vers l'eau embouteillée vendue en magasin. J'ai sélectionné la marque Fiji, car comparativement aux autres marques elle semblait contenir moins de nitrates et autres éléments chimiques. Le contenant de plastique mentionnait également ne pas contenir de BPA. Lorsque j'ai fait bouillir cette eau, tant à la casserole qu'à la bouilloire, elle est devenue d'une teinte blanche. Comme si on avait ajouté quelques gouttes de lait à l'eau. Son goût restait similaire et elle n'émettait pas d'odeur. Il ne s'agit pas là de résidus de calcium, ni de micro bulles d'air, car cette teinte blanchâtre reste homogène après plusieurs jours. C'était la première fois que j'assistais à une eau qui perd sa transparence et sa limpidité avec l'ébullition et je me demande si cela cache d'autres choses pouvant affecter la santé fragile d'un nourrisson. Voici la fiche chimique de cette eau en PPM : K=5, Ca=18, F=0.24, Cl=10, Na=18, Pb=0, Si02=93, Cu=0, Zn=0, HCO3=154, Mg=15, N=0.3, SO4=2, As=0. pH=7.7 Sels minéraux dissous: 222PPM.