Questions - Réponses

Santé

Y a-t-il une différence quant au nombre de côtes entre l'homme et la femme?

André Langaney

Réponse de André Langaney

Professeur honoraire

Section de biologie

Université de Genève

Non ! Définitivement, les hommes ont comme les femmes vingt quatre côtes réparties en douze paires: sept paires de "vraies" côtes, directement rattachées chacune au sternum, trois paires de "fausses" côtes, attachées ensemble, et deux paires de côtes "flottantes".

Si un certain Adam, dont on n’a, à ce jour, pas retrouvé le squelette, s’est vraiment fait subtiliser une côte pendant son lourd sommeil pour fabriquer sa compagne Eve, il n’a pas pu, de toute façon, transmettre ce caractère "acquis" à sa descendance, qu’elle soit mâle ou femelle. Il n’y a donc aucune raison pour qu’il y ait une différence de nombre de côtes entre homme et femme.

Le seul os masculin manquant aux femelles primates est le baculum, ou os pénien, dont les grands singes ont un très petit exemplaire (quelques millimètres de long). A l’exception de l’humain mâle, qui n’en a pas! Ce qui a fait supposer à un collègue que l’origine d’Eve était peut-être ailleurs*. Mais cette hypothèse, religieusement anachronique, n’est pas non plus satisfaisante: qu’en serait-il, alors, de l’origine des femelles chimpanzés ou gorilles?

Dans les conditions actuelles, la seule hypothèse économique que préconise la philosophie des sciences en matière d’origine factuelle des humains, mâles et femelles, est donc la théorie de l’évolution des espèces, qui a engendré bien des différences entre hommes et femmes, mais leur a laissé le même nombre de côtes.

* Passeurs de sciences (Le Monde, juillet 2012)

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également