Promenade devant les gratte-ciel de Doha en avril 2012. Avec l'Arabie saoudite, le Qatar est le seul pays d'obédience wahhabite. Contrairement aux Saoudiennes, les Qatariennes sont autorisées à conduire et voyager seules et les non-musulmans peuvent consommer de l'alcool et du porc. [KAMRAN JEBREILI - Keystone]

Le Qatar à la conquête de son histoire (3/5) - Entre traditions et modernité

Au début des années 1970, le Qatar découvre d’immenses réserves de gaz naturel au large de ses terres. Cette découverte, couplée à l’indépendance du pays, va conduire le petit émirat à entrer avec fracas dans une nouvelle ère de son histoire. Ces cinquante dernières années, la société qatarie a été profondément bouleversée, partagée entre respect de la tradition et entrée fulgurante dans la modernité.

Pour mieux comprendre ces chamboulements, Noémie Guignard retrouve l’ethno-anthropologue Anie Montigny, maîtresse de conférences au Museum d’histoire naturelle à Paris.


Photo: promenade devant les gratte-ciel de Doha en avril 2012. Avec l'Arabie saoudite, le Qatar est le seul pays d'obédience wahhabite. Contrairement aux Saoudiennes, les Qatariennes sont autorisées à conduire et voyager seules et les non-musulmans peuvent consommer de l'alcool et du porc. (© Kamran Jebreili/Keystone)
Le Qatar à la conquête de son histoire (3/5) - Entre traditions et modernité