Le suivi de la votation du 3 mars 2024. [Keystone]
Publié Modifié

La 13e rente AVS séduit la population, la retraite à 66 ans balayée par tous les cantons

- La Suisse va introduire une 13e rente AVS pour tout le monde. Le peuple et la majorité des cantons ont accepté dimanche par 58,2% des voix l'initiative populaire des syndicats.

- L'initiative des jeunes PLR sur l'augmentation de l'âge de la retraite a, elle, été balayée par 74,72% de la population. Le texte n'a passé la rampe dans aucun canton.

- Le taux de participation, plus élevé que d'ordinaire, monte à un peu plus de 57%.

- Le Conseil fédéral présentera une décision sur le financement de la 13e rente AVS cette année encore, a indiqué Elisabeth Baume-Schneider. La conseillère fédérale estime que la population a envoyé un signal très clair et qu'il faut aller de l'avant.

Suivi assuré par Tristan Hertig et Antoine Schaub

21h15

Retour sur la victoire de la gauche sur l'AVS

>> Retour sur la victoire de l'initiative sur la 13e rente dans le 19h30 :

La Suisse va introduire une 13e rente AVS pour les retraités. Ambiance chez les initiants
La Suisse va introduire une 13e rente AVS pour les retraités. Ambiance chez les initiants / 19h30 / 2 min. / le 3 mars 2024

>> Ecouter aussi la réaction de Pierre-Yves Maillard (PS/VD) :

La population suisse a approuvé ce dimanche le principe d'une 13e rente AVS pour les retraités. Les précisions de Pierre-Yves Maillard
La population suisse a approuvé ce dimanche le principe d'une 13e rente AVS pour les retraités. Les précisions de Pierre-Yves Maillard / 19h30 / 2 min. / le 3 mars 2024

>> Retrouver aussi le résumé des principales décisions dans Forum :

Les résultats des votations fédérales et cantonales
Les résultats des votations fédérales et cantonales / Forum / 2 min. / le 3 mars 2024

21h10

Les principales réactions au rejet de l'iniative sur les rentes

>> Le décryptage du 19h30 :

Laurent Dufour décrypte le rejet net par la population de l'initiative des jeunes PLR pour adapter l'âge de la retraite
Laurent Dufour décrypte le rejet net par la population de l'initiative des jeunes PLR pour adapter l'âge de la retraite / 19h30 / 45 sec. / le 3 mars 2024

>> Reportage auprès des initiants des Jeunes PLR :

L'initiative des jeunes PLR sur l'augmentation de l'âge de la retraite a été balayée par 74,72% de la population
L'initiative des jeunes PLR sur l'augmentation de l'âge de la retraite a été balayée par 74,72% de la population / 19h30 / 1 min. / le 3 mars 2024

>> Ecouter aussi la réaction d’Anna Ludwig (JLR), responsable romande du oui à l'initiative sur les rentes :

Echec cuisant pour l’initiative sur les rentes des jeunes PLR: interview d’Anna Ludwig et Marianne Maret
Echec cuisant pour l’initiative sur les rentes des jeunes PLR: interview d’Anna Ludwig et Marianne Maret / Forum / 5 min. / le 3 mars 2024

21h00

Les principales réactions à l'acceptation de la 13e rente

>> Prise de température auprès des retraités dans le 19h30 :

Les retraités se réjouissent de la victoire du oui à l'initiative pour une 13e rente AVS
Les retraités se réjouissent de la victoire du oui à l'initiative pour une 13e rente AVS / 19h30 / 2 min. / le 3 mars 2024

>> L'heure de la remise en question pour les opposants :

Votations fédérales : après la défaite, les opposants à la 13e rente AVS se remettent en question
Votations fédérales : après la défaite, les opposants à la 13e rente AVS se remettent en question / 19h30 / 1 min. / le 3 mars 2024

>> Les réactions dans Forum de de Pierre-Yves Maillard (PS), Président de l'Union syndicale suisse, Philippe Nantermod (PLR), conseiller national, et Christelle Schultz, directrice de la caisse AVS-CIAM. :

Les réactions de Pierre-Yves Maillard, Philippe Nantermod et Christelle Schultz à la victoire de l’initiative pour une 13ème rente AVS
Les réactions de Pierre-Yves Maillard, Philippe Nantermod et Christelle Schultz à la victoire de l’initiative pour une 13ème rente AVS / Forum / 13 min. / le 3 mars 2024

19h40

Quel impact aura l'acceptation de la 13e rente sur la législature du Parlement?

Le résultat de la votation fédérale sur l'initiative pour une 13e rente AVS va sans doute occuper le Parlement pendant un long moment, notamment sur son application et son financement.

Plus généralement, il va impacter le reste de la législature. La réforme du 2e pilier, qui prévoit d'augmenter les cotisations salariales, est l'autre grand dossier de cette année concernant les retraites et elle semble mal partie après l'acceptation de la 13e rente.

Le Parlement doit également se pencher sur la question des rentes de veuve, débattue en ce moment en session, mais aussi sur le dossier des primes maladie.

Malgré des élections fédérales délicates en octobre dernier, la gauche syndicale se retrouve aujourd'hui en position de force, dans un rôle de proposition qui était jusqu'à présent souvent occupé par l'UDC. De son côté, la droite va devoir tirer les leçons de son échec et de sa difficulté à trouver des réformes et des projets sur les retraites qui convainquent la population.

>> L'analyse d'Etienne Kocher dans Forum :

Le Conseil fédéral et le Parlement vont désormais devoir trouver comment financer la 13ème rente AVS
Le Conseil fédéral et le Parlement vont désormais devoir trouver comment financer la 13ème rente AVS / Forum / 2 min. / le 3 mars 2024

19h00

Décision sur le financement de la 13e rente en 2024, assure Elisabeth Baume-Schneider

Le Conseil fédéral présentera une décision sur le financement de la 13e rente AVS cette année encore, a dit Elisabeth Baume-Schneider. La population a envoyé un signal très clair, il faut avancer.

Après un débat engagé, le résultat est clair, 2,5 millions de femmes et d'hommes à la retraite recevront une rente supplémentaire dès 2026, a indiqué dimanche la ministre socialiste de l'Intérieur en conférence de presse.

>> Ecouter l'interview d'Elisabeth Baume-Schneider dans Forum :

La réaction du Conseil fédéral aux résultats des votations: interview de Elisabeth Baume-Schneider
La réaction du Conseil fédéral aux résultats des votations: interview de Elisabeth Baume-Schneider / Forum / 5 min. / le 3 mars 2024

Une décision sur le financement encore ouverte

Avec ce vote, les citoyennes et citoyens ont marqué leur attachement à l'AVS. Cette assurance sociale incarne un socle, elle est la plus importante aux yeux des Suisses.

"Le Conseil fédéral va donc rapidement entreprendre les démarches nécessaires", a poursuivi la Jurassienne. D'ici la fin de l'année, il présentera une première décision sur la question du financement, qui est encore ouverte.

>> Ecouter aussi l'interview d'Elisabeth Baume-Schneider dans le 19h30 :

La Conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider réagit aux résultats des votations fédérales
La Conseillère fédérale Elisabeth Baume-Schneider réagit aux résultats des votations fédérales / 19h30 / 2 min. / le 3 mars 2024

L'introduction de la 13e rente coûtera au total 4,1 milliards de francs en 2026. La Confédération devra verser 800 millions supplémentaires. "Des arbitrages seront nécessaires", a-t-elle dit sans plus de précisions. Ce financement devra se faire de manière autonome, en dehors de la prochaine réforme de l'AVS.

>> Ecouter aussi l'analyse d'Etienne Kocher à Forum :

Les conséquences pour le Conseil fédéral de l’adoption d’une 13ème rente AVS
Les conséquences pour le Conseil fédéral de l’adoption d’une 13ème rente AVS / Forum / 1 min. / le 3 mars 2024

Pas d'augmentation automatique pour l'âge de la retraite

L'initiative des Jeunes PLR pour une augmentation de l'âge de la retraite à 66 ans n'a clairement pas convaincu le peuple, a aussi constaté Elisabeth Baume-Schneider. "Le message du scrutin est clair", a dit la ministre. Le peuple ne souhaite pas résoudre le problème de financement de l'AVS à terme par une augmentation de l'âge de la retraite.

Le mécanisme automatique qui liait ensuite l'âge de la retraite à l'espérance de vie n'a "clairement pas été plébiscité". La question se reposera lors des discussions sur le financement global de l'AVS prévues en 2026.

16h50

La 13e rente obtient la double majorité, l'augmentation de l'âge de la retraite balayée

La Suisse va introduire une 13e rente AVS pour tout le monde. Le peuple et la majorité des cantons ont accepté dimanche par 58,24% des voix l'initiative populaire des syndicats.

La Suisse romande est la championne du "oui". Le Jura arrive en tête des avis favorables avec 82%. Suivent Neuchâtel (78%) Genève (75%), Vaud (74%), Fribourg (72%), ainsi que le Tessin (71%). Le Valais se situe lui à quelque 64% de votes favorables

L'initiative des jeunes PLR sur l'augmentation de l'âge de la retraite a, elle, été balayée par 74,72% de la population. Le texte n'a passé la rampe dans aucun canton.

Le taux de participation s'élève à 57%.

16h45

Le canton de Zurich accepte également la 13e rente AVS

La population zurichoise s'est prononcé en faveur d'une treizième rente AVS dimanche. En tout, 52,09% du peuple a accepté cette initiative, contre 47,91% qui s'y est opposé.

Les Zurichois et les Zurichoises ont aussi rejeté à une très nette majorité l'augmentation de la retraite à 66 ans. Au total, 69,54% ont dit "non" contre 30,46% qui ont dit "oui":

16h30

Les résultats par commune

16h00

Double non dans le canton de Saint-Gall

Le canton de Saint-Gall a refusé la 13e rente AVS par 51,26% des voix. Le canton a aussi largement refusé l'initiative des jeunes PLR sur l'augmentation de l'âge de la retraite avec 73,19% des voix. Le taux de participation est d'environ 57%.

15h55

Le canton de Schwyz refuse les deux objets

Le canton de Schwytz ne veut pas du 13e rente AVS. Le texte a été rejeté par 57,59% des votants. La population schwytzoise a également rejeté l'augmentation de l'âge de la retraite par 70,81% des voix.

Le taux de participation est d'un peu plus de 62%.

15h45

Les rares initiatives qui ont passé la rampe

L'initiative sur la 13e rente AVS n'est que la 26e initiative populaire acceptée sur les 228 soumises au peuple et aux cantons depuis 1893. Les trois dernières initiatives qui ont passé la rampe sont issues de la gauche.

En 2022, le peuple avait accepté par 56,7% l'initiative "enfants et jeunes sans publicité pour le tabac". Un an auparavant, c'est l'initiative sur les soins infirmiers qui a été plébiscitée par 61% de oui.

>> L'analyse de Julien Bangerter sur la mobilisation de la gauche :

Julien Bangerter analyse une mobilisation de la gauche qui fera date
Julien Bangerter analyse une mobilisation de la gauche qui fera date / L'actu en vidéo / 1 min. / le 3 mars 2024

Depuis le début du siècle, les initiatives acceptées par le peuple étaient majoritairement issues de cercles proches de l'UDC. Le parti de droite a notamment réussi à faire accepter en 2021 l'interdiction de se dissimuler le visage (51,2%). En 2014, son initiative contre l'immigration de masse a été acceptée de justesse par 50,3%.

Les textes soutenus par l'UDC ont obtenu de moins bons résultats que les trois initiatives portées par la gauche et les syndicats. L'initiative populaire qui a eu le plus de succès jusqu'à présent est "Pour un jour de la fête nationale férié et chômé" le 1er août, qui a été accueillie avec joie par le souverain en 1993 avec 83,8% de oui.

>> Retour sur l'histoire de l'Assurance-vieillesse et survivants (AVS) depuis sa création en 1948 :

Retour sur l'histoire de l'Assurance-vieillesse et survivants (AVS) depuis sa création en 1948
Retour sur l'histoire de l'Assurance-vieillesse et survivants (AVS) depuis sa création en 1948 / 19h30 / 1 min. / le 3 mars 2024

15h40

Pierre-André Page: "La population ne se rend plus compte de ce qu'est un milliard"

Aux côtés du PLR, l'UDC s'est aussi opposée à une 13e rente AVS. Pourtant, si le premier parti de Suisse a recommandé le "non" au niveau national, plusieurs de ses sections cantonales n'ont pas voulu suivre ce mot d'ordre.

Invité de l'émission spéciale de la RTS dimanche, Pierre-André Page (UDC/FR) a reconnu qu'un "débat" avait eu lieu au sein de son parti. "C'est vrai qu'on a beaucoup de gens à la retraite qui disaient 'j'ai payé, j'ai le droit à cette rente'", explique-t-il. "Ils nous disaient, vous donnez beaucoup d'argent pour l'immigration, pour l'Ukraine, pour le Covid, vous pouvez bien nous en donner un petit peu".

Pour le conseiller national, "la population ne se rend donc plus compte de ce qu'est un milliard". Il regrette ce choix qui selon lui mettra à nouveau la pression sur "des personnes déjà en difficulté".

>> Revoir l'interview de Pierre-André Page :

A 63 ans, le conseiller national UDC Pierre-André Page va bientôt recevoir une 13e rente AVS
A 63 ans, le conseiller national UDC Pierre-André Page va bientôt recevoir une 13e rente AVS / L'actu en vidéo / 3 min. / le 3 mars 2024

15h35

Oui à la 13 rente dans le canton de Berne

Le canton de Berne a accepté l'initiative sur la 13e rente AVS avec 56,3% des voix. La population bernoise a revanche rejeté l'augmentation de l'âge de la retraite. Près de 75% des votants ont refusé l'initiative des jeunes PLR.

15h10

"Un résultat historique", estime Samuel Bendahan

L'acceptation par le peuple de la 13e rente AVS est un résultat "historique", estime Samuel Bendahan, co-président du groupe parlementaire socialiste aux Chambres. C'est la première fois que la gauche gagne une initiative populaire sur le thème du pouvoir d'achat.

"Ce résultat est très très important, car cela montre aux gens que l'on peut faire quelque chose contre la perte du pouvoir d'achat", a commenté le Vaudois sur les ondes de la RTS. Il y voit également "une victoire de l'espoir contre la peur" et une démonstration de la force de la démocratie.

Pour une fois, au lieu de donner de l'argent toujours aux mêmes, on donne de l'argent à la population, se réjouit-il. Concernant le financement, le socialiste ne voit pas nécessairement de combat à mener. "Pour l'instant rien n'est nécessaire. Ensuite, il faudra peut-être augmenter les cotisations sociales de 0,4%", rappelle-t-il. "Le débat a été clair par rapport à ça".

>> La réaction de Samuel Bendahan :

L'avis de Samuel Bendahan, coprésident du groupe parlementaire socialiste
L'avis de Samuel Bendahan, coprésident du groupe parlementaire socialiste / L'actu en vidéo / 2 min. / le 3 mars 2024

15h10

Double non dans le canton de Zoug

Le canton de Zoug a refusé les deux textes au menu dimanche. L'initiative sur la 13e rente a été refusée par 58,08% des votants, et l'augmentation de l'âge de la retraite a été balayée par 69,9% des votants.

14h50

Valérie Piller Carrard: Le oui à la 13e rente "est quand même une surprise"

Le large oui à la 13e rente, "c'est quand même une surprise", se réjouit la conseillère nationale Valérie Piller Carrard (PS/FR) dans l'émission spéciale de la RTS. "On s'attendait à une majorité de la population, mais on voyait qu'on devrait obtenir aussi la majorité des cantons. C'est un soulagement, surtout pour les personnes pour lesquelles on s'est battu."

"Nous prenons acte de la volonté populaire", a de son côté dit le conseiller national Benjamin Roduit (Centre/VS). Après le oui à une 13e rente, reste le "gros" problème du financement de l'AVS, a poursuivi le Valaisan.

"La gauche devra maintenant prendre ses responsabilités pour assurer le financement de nos retraites", a-t-il ajouté.

>> Les avis de Valérie Piller Carrard et de Benjamin Roduit :

Les avis de Valérie Piller Carrard et de Benjamin Roduit
Les avis de Valérie Piller Carrard et de Benjamin Roduit / L'actu en vidéo / 3 min. / le 3 mars 2024

14h40

Deux initiatives sur les retraites où les jeunes ont pris beaucoup de place

Les deux initiatives sur lesquelles la population suisse était amenée à se prononcer dimanche concernaient l'avenir des retraites. Pourtant, pour les deux campagnes, ce sont bien souvent les jeunes qui ont pris les devants.

Invitées de l'émission spéciale de la RTS, Pauline Blanc, présidente des jeunes PLR vaudois, et Mathilde Mottet, co-présidente des femmes socialistes suisses, ont débattu sur la place de la jeunesse sur ces questions. Toutes deux se sont renvoyées notamment l'accusation d'avoir chercher à créer un "fossé générationnel" au cours des campagnes.

>> Revoir l'échange entre Mathilde Mottet et Pauline Blanc :

Deux votations sur les retraites où les jeunes ont pris beaucoup de place
Deux votations sur les retraites où les jeunes ont pris beaucoup de place / L'actu en vidéo / 2 min. / le 3 mars 2024

14h30

La 13ème rente passe la rampe à Schaffhouse

Le canton de Schaffhouse dit oui à 56,36% à l'initiative sur la 13ème AVS. L'augmentation de l'âge de la retraite est, elle, refusée par 70,18% des voix.

14h15

Les modalités de l'initiative sur la 13e rente restent à définir

Rente versée chaque mois ou annuellement? Après le "oui" à l'initiative sur une 13e rente AVS, le Conseil fédéral et le Parlement devront définir les modalités de mise en oeuvre. Le texte des syndicats ne dit rien à ce sujet.

Le texte, comme c'est souvent le cas pour les initiatives populaires, se contente d'énoncer un principe: "les bénéficiaires d'une rente de vieillesse ont droit à un supplément annuel s'élevant à un douzième de leur rente annuelle."

Il faudra notamment déterminer si cette hausse est versée chaque mois ou sur une base annuelle. Le supplément représente une hausse de 8,33% de la rente. La loi garantit également que le supplément annuel n'entraîne ni la réduction des prestations complémentaires ni la perte du droit à ces prestations.

Concrètement, le projet permettrait une hausse mensuelle de 99 francs de la rente AVS minimale et de 197 francs pour la rente maximale. Pour les couples, la hausse serait de 296 francs pour la rente maximale, selon les chiffres des syndicats.

>> Revoir l'analyse de Julien Bangerter :

L'analyse de Julien Bangerter sur l'application de l'initiative sur la 13e rente AVS
L'analyse de Julien Bangerter sur l'application de l'initiative sur la 13e rente AVS / L'actu en vidéo / 1 min. / le 3 mars 2024

Financement en question

L'initiative devra être mise en oeuvre au plus tard d'ici 2026. Les débats se cristalliseront aussi sur la question du financement. Les syndicats rappellent que les caisses de l'AVS sont pleines: près de 50 milliards. Mais elles devraient être dans le rouge dès 2031, selon l'Office fédéral des assurances sociales.

L'initiative pourrait donc dans un premier temps être mise sur pied sans autre, selon la gauche, ce que la droite a exclu. Par la suite, une hausse de la cotisation salariale des employeurs et des employés, de 0,4% chacun, pourrait faire l'affaire.

Autre option, la TVA pourrait être relevée de 8,1 à 9,1%. Ou le Parlement pourrait opter pour un dosage entre ces deux mesures. La part versée par la Confédération à l'AVS pourrait aussi être augmentée, mais au risque de devoir opérer des coupes budgétaires ailleurs ou d'augmenter les impôts, avait averti le Conseil fédéral.

14h10

La directrice d'Economiesuisse inquiète pour le contrat social

La directrice d'Economiesuisse s'est dite surprise dimanche de l'ampleur du "oui" à l'initiative pour une 13e rente AVS, admettant une "défaite". Monika Rühl s'inquiète surtout de la disparition du contrat social, de solidarité, entre les générations.

Il va falloir maintenant trouver des solutions pour le financement dans une situation où il y a de plus en plus de gens qui ont droit à cette retraite et moins de jeunes qui cotisent, déclare Monika Rühl à la RTS. "Cela va être un moment difficile pour trouver des solutions équitables, notamment du point de vue des jeunes".

Quant aux solutions, "il n'y a pas de miracles", souligne la directrice de la faîtière de l'économie. "On peut augmenter la déduction des salaires, augmenter la TVA, ou augmenter la contribution de la Confédération, ce à quoi je ne crois pas trop au vu de l'état des finances" fédérales.

>> Revoir l'interview de Monika Rühl :

La directrice d'Economiesuisse Monika Rühl se dit surprise de l'ampleur du oui
La directrice d'Economiesuisse Monika Rühl se dit surprise de l'ampleur du oui / L'actu en vidéo / 2 min. / le 3 mars 2024

13h50

Un "jour noir" pour les jeunes, estime les JLR

Les résultats qui se dessinent sur la treizième rente et le relèvement de l'âge de la retraite sont décrits dans un communiqué de presse des Jeunes Libéraux-Radicaux (JLR) comme "le pire scénario pour l'avenir de l'AVS". Mathias Müller, président des JLR, estime qu'il s'agit "d'un jour noir" pour "notre génération" et la suivante.

"La 13ème rente va peser lourd sur les finances de l'AVS. Nous risquons des déficits de plusieurs milliards, et une perte considérable du pouvoir d'achat via l'augmentation des cotisations salariales et de la TVA est à craindre", poursuit le communiqué.

Les JLR appellent donc le Conseil fédéral et le Parlement à "agir" et à présenter un projet d'assainissement de l'AVS "le plus rapidement possible".

13h40

Nidwald refuse les deux initiatives

Le canton de Nidwald refuse les deux initiatives soumises au peuple dimanche. Le texte sur la 13ème rente n'a recueilli que 43,98% de oui. L'initiative des jeunes PLR sur l'augmentation de l'âge de la retraite a été refusée par 71,8% des votants.

13h40

Pauline Blanc: "On n'échappera pas à un relèvement de l'âge de la retraite"

Le rejet de l'initiative sur les rentes des Jeunes PLR n'est qu'"une question de timing", estime la présidente des Jeunes PLR vaudois Pauline Blanc. Selon elle, "on ne va pas échapper à terme à un relèvement de l'âge de la retraite."

"C'est peut-être trop tôt par rapport à AVS21, mais on n'a pas fini d'en parler", a prédit la jeune femme de 22 ans à la RTS, évoquant la votation de septembre 2022 qui avait aligné l'âge de la retraite des femmes sur celui des hommes et augmenté la TVA. "On a peut-être été futuristes. mais on va forcément remettre l'ouvrage sur le métier", promet encore la présidente des Jeunes PLR.

>> Revoir l'intervention de Pauline Blanc dans l'émission spéciale de la RTS :

L'avis de la présidente des jeunes PLR vaudois Pauline Blanc
L'avis de la présidente des jeunes PLR vaudois Pauline Blanc / L'actu en vidéo / 45 sec. / le 3 mars 2024

Outre par les Jeunes PLR, cette initiative était également soutenue par le PLR et l'UDC.

13h35

Le canton de Glaris dit oui à la 13ème rente

L'initiative pour une 13ème rente AVS passe la rampe dans le canton de Glaris. Le texte des syndicats est soutenu par 56,4% de la population glaronaise.

L'augmentation de l'âge de la retraite a lui été balayé par 75,1% des votants.

13h30

Céline Amaudruz: "La droite ne peut s'en prendre qu'à elle-même"

Le "oui" du peuple à l'initiative pour une 13e rente AVS n'est pas une grande surprise, souligne dimanche la conseillère nationale genevoise Céline Amaudruz (UDC). Selon elle, "la droite ne peut s'en prendre qu'à elle même et doit assumer ses responsabilités".

"Nous n'avons jamais été capables de donner des réponses par rapport à l'AVS, aux coûts de la santé", a reconnu la vice-présidente de l'UDC sur le plateau de la RTS. "Il fallait évidemment un contre-projet sur ce sujet", a-t-elle ajouté. "A dire non à tout sans faire de propositions, voilà le résultat qui tombe" .

Il y a par ailleurs beaucoup à faire au niveau de l'AVS, comme faire en sorte qu'un couple marié puisse toucher la même chose, ou encore défiscaliser l'AVS, a encore souligné Céline Amaudruz.

Céline Amaudruz sur la 13e rente AVS

13h00

Le Jura dit nettement oui à la 13ème rente

Le canton du Jura s'est massivement prononcé en faveur de la 13ème rente AVS. Le canton accepte le texte des syndicats par 82,54% des voix.

Les Jurassiens balaient en revanche l'augmentation de l'âge de la retraite par 85,03% des voix.

12h55

"Une victoire historique", selon l'Avivo

L'Association de défense et de détente des retraité-e-s et futur-e-s retraité-e-s (Avivo) qualifie la victoire de la gauche qui s'annonçait dimanche d'"historique" pour les retraités. C'est la première fois qu'une initiative des syndicats et une initiative sur l'AVS passe devant le peuple.

"Ce scrutin démontre (...) que les tentatives de fracture générationnelle générée au niveau national par les partis de droite n'ont pas pris racine, souligne l'Avivo dans un communiqué. Au contraire, de nombreux jeunes ont témoigné de leur solidarité à l'égard de leurs parents et leurs grands-parents.

C'est également la victoire de l'engagement des 31 sections et de l'Avivo suisse et de leurs 20'000 membres en faveur de l'AVS pour laquelle l'organisation se bat depuis sa création, selon cette organisation.

12h55

Le Valais dit oui la 13e rente et non à l'initiative des jeunes PLR

Les Valaisans ont soutenu l'initiative pour une 13e rente AVS et ont refusé celle sur l'augmentation de l'âge de la retraite.

L'initiative des syndicats a recueilli 64,73% de votes favorables. Quant à l'initiative des jeunes PLR "pour une prévoyance sûre et pérenne", elle est balayée par 76,16 % des votants. La participation s'élève à environ 60%.

12h50

Pierre-Yves Maillard: "Le pacte social fonctionne encore"

"C'est le peuple qui a le pouvoir en Suisse. Et je suis très fier de notre pays et de notre démocratie", a dit Pierre-Yves Maillard, le président de l'Union syndicale suisse (USS) et qui a mené le combat pour une 13e rente AVS, alors que les premiers résultats s'annoncent positifs. "Il s'agit d'un magnifique message à toutes celles et ceux qui ont travaillé toute leur vie."

"Le pacte social dans notre pays fonctionne encore", a-t-il encore relevé dans une première réaction à la RTS. "Et les Suisses font confiance au 1er pilier."

C'est la première fois qu'une initiative des syndicats et une initiative sur l'AVS devrait passer devant le peuple. La participation s'annonce élevée.

>> La réaction de Pierre-Yves Maillard dans l'émission spéciale :

La réaction de Pierre-Yves Maillard
La réaction de Pierre-Yves Maillard / L'actu en vidéo / 4 min. / le 3 mars 2024

Pas de réponse "à la crise du pouvoir d'achat"

Selon le socialiste, cette victoire qui se dessine s'explique aussi car les autorités fédérales "n'ont donné aucune réponse à la crise du pouvoir d'achat".

"Face à l'absence de réponse à un problème réel, la population a saisi l'occasion qui lui était donnée de changer de cap", conclut le conseiller aux Etats vaudois.

12h45

Bâle-Campagne dit oui à la 13ème rente

Bâle-Campagne dit également oui à la 13ème rente AVS. Le canton accepte l'initiative des syndicats par 60,65% des voix.

Le canton rejette en revanche à 73,3% l'initiative sur les rentes des Jeunes PLR.

12h40

Neuchâtel soutient la 13ème rente et balaie la retraite à 66 ans

La 13e rente AVS a été acceptée par 78.4% de la population du canton de Neuchâtel, selon les résultats définitifs. En revanche, les votants balaient le relèvement de l'âge de la retraite, refusé à 81,5%.

12h35

"Un moment important" dans la politique suisse

"Il est extrêmement probable que l'initiative sur la 13e rente soit acceptée. C'est un moment important, car c'est la première fois qu'une initiative des syndicats est acceptée, première fois aussi qu'une initiative sur l'AVS est acceptée", analyse Julien Bangerter, chef de la rubrique politique de la RTS.

""En 2016, on avait voté sur une initiative AVSPlus, qui demandait une hausse des rente de 10%, alors que là on est à +8,3%. Elle avait été refusée à 59%, ce qui veut dire que dans le contexte socio-économique, de perception des gens, des choses ont changé durant ces 8 ans". La baisse du pouvoir d'achat "est une réalité perçue par une partie des gens, peut-être particulièrement par certains retraités".

>> Lire aussi : L'érosion du pouvoir d'achat est la principale préoccupation de la population suisse et L'inflation a pesé sur les salaires et le pouvoir d'achat l'an dernier

Un contexte qui a permis aux syndicats et à la gauche d'aller récolter des voix bien au-delà de leur spectre politique et de convaincre également en Suisse alémanique, estime encore Julien Bangerter.

>> Revoir l'analyse de Julien Bangerter :

L'analyse de Julien Bangerter, chef de la rubrique politique
L'analyse de Julien Bangerter, chef de la rubrique politique / L'actu en vidéo / 1 min. / le 3 mars 2024

12h30

Olivier Feller: "A droite, nous avons péché par une assurance excessive"

Alors que les résultats sur la 13e rente AVS se dirigent vers le "oui", le conseiller national Olivier Feller, invité dimanche de l'émission spéciale de la RTS, a expliqué que la droite avait sans doute péché par excès d'assurance sur ce scrutin.

"Je ne suis pas statisticien mais si à Genève on a dit oui à 76% et à Zurich à 56%, il y a de fortes chances que le peuple dise oui sur l'ensemble de la Suisse (...) nous avons probablement péché par une assurance excessive, nous avons, à droite, sous-estimé l'adversaire", explique-t-il.

Le conseiller national PLR estime par ailleurs que le contexte a sans doute été "défavorable", avec notamment "la difficulté du Parlement à réformer le deuxième pilier".

"Un bon signal", selon Léonore Porchet

Egalement présente en plateau, Léonore Porchet (Verts/VD) s'est de son côté félicitée de ces premiers résultats qui s'annoncent positifs pour son camp. "Je m'attendais à une longue après-midi d'attente, on va voir si c'est le cas ou pas, mais je suis déjà heureuse, avec l'espoir que ça se confirme dans la suite de la journée", déclare-t-elle.

"Cela va être un soulagement pour tellement de ménages dans ce pays et je pense que c'est un bon signal qu'on leur donnerait si c'était accepté", ajoute-t-elle.

>> Revoir les réactions de Léonore Porchet et Olivier Feller dans l'émission spéciale de la RTS :

Les premières réactions de Léonore Porchet et Olivier Feller
Les premières réactions de Léonore Porchet et Olivier Feller / L'actu en vidéo / 3 min. / le 3 mars 2024

12h35

Le canton de Soleure en faveur de la 13e rente

Soleure dit oui à 60,07% à une 13e rente AVS, selon les résultats définitifs. C'est en revanche non à 74,22% à un relèvement de l'âge de la retraite à 66 ans, comme le demande l'initiative des Jeunes PLR.

12h30

Le canton de Fribourg dit oui à la 13ème rente

Le canton de Fribourg a soutenu dimanche l'initiative pour une 13e rente AVS par 72,33% des voix.

L'initiative sur les rentes des Jeunes PLR est elle rejetée par 80,44% des suffrages. Le taux de participation monte autour des 59%.

12h25

Double non dans le canton de Lucerne

Lucerne ne veut pas d'une 13ème rente AVS. Le canton rejette l'initiative des syndicats par 53,43% des voix. L'initiative sur les rentes des Jeunes PLR ne recueille quant à elle que 27,12% des voix.

12h17

Bâle-Ville dit oui à la 13e rente AVS

Bâle-Ville dit oui à l'initiative des syndicats pour une 13e rente AVS. Le canton approuve le texte à 64,45%, selon les résultats définitifs. C'est non à 72,16% à l'initiative sur les rentes des Jeunes PLR.

12h15

La population vaudoise dit oui à la 13ème rente, non à la retraite à 66 ans

Les Vaudois et Vaudoises ont soutenu la 13ème rente AVS. Ils ont dit oui à 74,4% à l'initiative populaire de l'Union syndicale suisse.

Vaud a en revanche largement refusé le relèvement de l'âge de la retraite, balayé par 85,09% des votants.

12h10

Argovie dit aussi oui à la 13ème rente

Le canton d'Argovie s'est prononcé en faveur d'une 13e rente AVS. Il dit oui à 52,56% à l'initiative des syndicats, selon les résultats définitifs.

C'est en revanche non à 73,78% à l'initiative des Jeunes PLR qui demande de relever l'âge de la retraite à 66 ans.

12h05

Genève pour une 13e rente et contre une retraite à 66 ans

Les Genevois veulent une 13e rente AVS. Ils acceptent largement à 75,48% l'initiative fédérale des syndicats en votation dimanche.

En revanche, ils refusent clairement le relèvement de l'âge de la retraite à 66 ans. L'initiative fédérale sur les rentes des Jeunes PLR est largement rejetée à 77,84% %. Pour l'heure, le taux de participation s'est élevé à 42,57%.

12h03

A Zurich, un oui à la 13e rente se profile

Un oui à la 13e rente AVS se dessine dans le canton de Zurich. L'initiative des syndicats obtient 56,6% des voix selon les premières projections de l'office cantonal de la statistique. En revanche, le canton dit non à 70,8% à l'initiative sur les rentes des Jeunes PLR.

12h02

Les Grisons disent un petit oui à la 13e rente AVS

Le canton des Grisons approuve l'initiative pour une 13e rente AVS. Il dit oui à 51,71%, selon les résultats définitifs. En revanche, c'est non à 73,43% à l'initiative sur les rentes des Jeunes PLR.

12h00

Premières tendances

L’initiative pour une 13e rente AVS serait acceptée, selon une première tendance SSR. En revanche, l'initiative sur la retraite à 66 ans serait refusée.

Participation

Le taux de participation sera élevé

D'après Claudia Cuche-Curti, greffière pour la Ville de Zurich, il y aurait déjà 52% des Zurichois qui ont voté par correspondance. "Avec les personnes qui viennent glisser leur bulletin dans l'urne, on devrait atteindre les 60% de participation", estime-t-elle.

Et Zurich ne serait pas un cas isolé. Dans de nombreuses communes du pays, le vote par correspondance dépasse ou avoisine les 50%, selon les derniers chiffres disponibles.

La votation sur l'AVS mobilise. Mais les records de participation enregistrés depuis l'introduction du droit de vote des femmes (en 1971) ne devraient pas être battus: 78,7% pour l'adhésion à l’EEE et près de 70% pour deux autres initiatives, celle "pour une Suisse sans armée" (69,2%) et celle "contre l'emprise étrangère" (70,3%).

L'AVS a toujours poussé les Suisses vers les urnes. En 1947, lors du vote sur la création de l’assurance-vieillesse et survivants, le taux de participation frôlait les 80%, et quatre Suisses sur cinq avaient voté oui.

>> Voir le sujet du 19h30 de la RTS :

Votation sur l'AVS: une forte participation
Votation sur l'AVS: une forte participation / 19h30 / 2 min. / le 2 mars 2024

Sondage SSR

La scrutin sur la 13ème rente s'annonce serré

La Suisse va-t-elle accorder une 13e rente de vieillesse à ses 2,5 millions de retraités? Le suspense promet d'être total ce dimanche. Une dizaine de jours avant le vote, les partisans de l'initiative "Mieux vivre à la retraite" restaient majoritaires, selon le deuxième sondage de l'institut gfs.bern pour le compte de la SSR. L'écart avec les opposants avait toutefois rétréci depuis la première enquête et n'était plus que de 10 points (53% de oui contre 43% de non).

Le sort semble scellé, en revanche, pour l'initiative "Pour une prévoyance vieillesse sûre et pérenne". Le texte des Jeunes libéraux-radicaux, qui demande de relever l'âge de la retraite à 66 ans d'ici 2033 et de l'indexer sur l'espérance de vie, n'est plus soutenu que par 35% des Suissesses et des Suisses, soit une baisse de six points depuis le mois passé. A l'inverse, le camp du non s'est étoffé et représente désormais près de deux tiers de la population (+10 points).

>> Lire en détail : Le soutien à la 13e rente AVS recule mais reste majoritaire, selon le deuxième sondage SSR

"Mieux vivre à la retraite"

Faut-il accorder une 13ème aux retraités et retraitées?

Le peuple se prononce dimanche sur une éventuelle augmentation de la rente touchée par les retraités. L'initiative populaire des syndicats demande le versement d'une 13e rente mensuelle aux bénéficiaires de l'assurance vieillesse (AVS).

Aujourd'hui, la pension AVS complète pour une personne seule équivaut à un versement mensuel allant de 1225 francs à un maximum de 2450 francs. Les couples mariés reçoivent une rente commune qui ne peut pas excéder 3675 francs par mois. Le montant de la rente dépend de la durée de cotisation et du revenu annuel moyen.

Pour de nombreux retraités qui ne vivent que de l'AVS ou qui bénéficient d'une petite rente du 2e pilier, ces montants ne suffisent pas à couvrir leurs besoins. Les femmes sont particulièrement touchées. En raison de lacunes de cotisations, leur rente moyenne totale est nettement inférieure à celles des hommes.

Les syndicats au front

Lancée par une vaste alliance menée par les syndicats, l'initiative populaire "Mieux vivre à la retraite" souhaite améliorer cette situation. Elle demande la mise en place d'une 13e rente de vieillesse de l'AVS, analogue au 13e salaire mensuel très répandu en Suisse. Elle a été déposée en mai 2021 munie de plus de 137'000 signatures.

Le texte précise que le versement d'une 13e rente n'aura aucun impact négatif sur le droit aux prestations complémentaires. Le mode de financement de cette augmentation n'est en revanche pas précisé. Une éventuelle hausse de la TVA et/ou des cotisations salariales est évoquée par les deux camps.

Le Conseil fédéral ainsi que la majorité du Parlement recommandent pour leur part de rejeter l'initiative, car la 13e rente coûte selon eux trop cher (plus de 4 milliards de francs). Le financement de l'AVS, rappellent les autorités, n'est assuré que jusqu'en 2030 environ. Il faudra donc bientôt procéder à un nouvel assainissement du 1er pilier de la prévoyance vieillesse, et ce même sans cette rente supplémentaire.

>> Le débat à Infrarouge :

13e rente, arrosoir ou bouée de sauvetage?
13e rente, arrosoir ou bouée de sauvetage? / Infrarouge / 61 min. / le 14 février 2024

>> Le débat de Forum :

Le grand débat - Une 13ème rente AVS pour les retraités, nécessaire ou irresponsable?
Le grand débat - Une 13ème rente AVS pour les retraités, nécessaire ou irresponsable? / Forum / 39 min. / le 30 janvier 2024

Initiative sur les rentes

Travailler jusqu'à 66 ans pour financer l'AVS?

Les Suissesses et les Suisses s’expriment dimanche sur le relèvement de l’âge de la retraite à 66 ans. Cette hausse serait nécessaire pour financer l'AVS après 2030, selon les initiants. Elle ne serait que l'expression d'une pensée étroite de la solidarité et d'une idéologie du labeur, selon les opposants.

Issus des Jeunes libéraux-radicaux, les initiants - soutenus par l'UDC, le PLR et les milieux économiques - préviennent la population: "La prévoyance vieillesse brûle et la politique ne fait rien. Si l’AVS n’est pas réformée dans les prochaines années, la prévoyance vieillesse sera au bord de la faillite."

Leur solution pour financer ce manque à gagner de l'AVS? Relever l’âge de la retraite pour les femmes et les hommes. Celui-ci passerait progressivement à 66 ans de 2028 à 2033. Puis, après 2033, l’âge de la retraite serait automatiquement augmenté à mesure que l’espérance de vie moyenne s’allonge.

>> Lire également : Idée impopulaire ou visionnaire? Les Suisses votent sur la retraite à 66 ans

Projet de stabilisation

Le Conseil fédéral est déjà en train d’élaborer un projet de stabilisation de l’AVS pour la période de 2030 à 2040. Il est donc opposé à l'initiative. Les partis du centre et de gauche et les syndicats sont sur la même position que le Conseil fédéral. Surtout, les opposants avancent que le problème démographique auquel est confronté le système de prévoyance vieillesse ne peut pas être résolu uniquement par un relèvement de l’âge de la retraite.

>> Le débat à Infrarouge :

Les finances de l’AVS ont-elles vraiment besoin d’être assainies ?
Les finances de l’AVS ont-elles vraiment besoin d’être assainies ? / Infrarouge / 18 min. / le 31 janvier 2024

>> Le débat à Forum :

Le grand débat - Le dilemme de l'AVS, travailler plus ou gagner plus? [RTS]RTS
Le grand débat - Le dilemme de l'AVS, travailler plus ou gagner plus? / Forum / 17 min. / le 9 janvier 2024

Nos archives

Le dossier des votations

>> Notre dossier sur les votations fédérales de dimanche : Votations fédérales du 3 mars 2024