Modifié le 10 décembre 2018 à 09:29

Le Sahel à l'agonie

L'agonie du Sahel en 1984.
L'agonie du Sahel [RTS]
La sécheresse et la famine frappent le Sahel en 1984. Dans cette large zone de terre aride qui traverse plusieurs pays d'Afrique, de la Mauritanie au Soudan et à l'Ethiopie, des peuples entiers disparaissent.

Une zone de sécheresse

Le Sahel, zone climatique de transition avec le désert du Sahara, devient synonyme d'Afrique de la faim lors de la sécheresse qui frappe la région au début des années 1970.

En 1984, c'est la famine à nouveau, une saison sèche accable la région: les habitants en sont réduits à manger des feuilles d'arbres. Beaucoup meurent, comme 90% du bétail avant eux.

Mais la faim a des causes et des conséquences, c'est le fil rouge d'un reportage de Temps présent tourné à l'est du Mali par Daniel Pasche et Christian Mottier.

Le scandale de la faim

Gao au Mali, la ville de tous les trafics, de la corruption et même de la traite humaine.

Coupée du reste du pays, dirigée par des cadres tirant profit de l'aide internationale, dans la ville de Gao, pas d'argent signifie pas de nourriture, pas de soins. En raison de la faiblesse du gouvernement miné par une situation économique et financière difficile, de ses préjugés à l'encontre de certaines ethnies comme celle des Songhaï ou des Touareg, aucun secours ne peut être espéré par une population à l'agonie.

Le dispensaire tenu par les Pères Blancs est le seul endroit qui offre quelques médicaments.

Le Sahel accablé
Temps présent - Publié le 15 novembre 1984

RTSarchives

Publié le 07 décembre 2018 à 00:00 - Modifié le 10 décembre 2018 à 09:29