Modifié

Juliane Robra en cheffe de file à Paris

Blessée au genou, Robra avait dû renoncer aux Mondiaux 2010 à Tokyo. [Keystone]
Blessée au genou, Robra avait dû renoncer aux Mondiaux 2010 à Tokyo. [Keystone]
Les Mondiaux de Paris, qui débutent mardi, doivent permettre à la délégation suisse, emmenée par Juliane Robra, d'inscrire de précieux points en vue d'une qualification pour les JO 2012.

L'équipe nationale retrouvera à Bercy le théâtre de bien des satisfactions passées. Monika Kurath, qui entraîne Robra, avait apporté à la Suisse, en 1997, la première médaille mondiale de son histoire (bronze chez les 48 kg) dans la salle parisienne. En 2001, Isabelle Schmutz y avait elle décroché l'argent européen en 52 kg. Plus récemment, Lena Göldi y avait triomphé lors du toujours très relevé Tournoi de Paris en 2007 (57 kg). De quoi donner des idées à des Suisses privés de podium aux Mondiaux depuis l'argent de Sergei Aschwanden en 2003 (81 kg).


Robra parmi les papables

En dépit d'une élimination d'entrée aux Européens du début d'année, Juliane Robra (70 kg) appartient au cercle des possibles lauréates.  La médaillée de bronze aux championnats d'Europe 2010 figure du reste toujours du bon côté de la barrière au classement mondial, décisif pour obtenir un ticket olympique.


Chammartin (en blanc) en mauvaise posture face à l'Autrichien Ludwig Paischer lors des Mondiaux 2010. [Kimimasa Mayama - Keystone]
Chammartin (en blanc) en mauvaise posture face à l'Autrichien Ludwig Paischer lors des Mondiaux 2010. [Kimimasa Mayama - Keystone]

Confirmer le potentiel

L'entraîneur Giorgio Vismara attend des routiniers qu'ils confirment leur potentiel, et des nouveaux venus qu'ils entrent sans complexe dans la compétition. Les JO 2012 réuniront les 22 meilleurs messieurs et les 14 meilleures dames au classement mondial, arrêté après les Européens d'avril prochain. Il n'y a qu'une place par pays et par catégorie à disposition, contrairement aux Mondiaux (deux judokas par pays et par catégorie).


Les points remportés en 2011 lors des épreuves Coupe du monde, des Européens, des Grands Prix, des tournois du Grand Chelem ainsi que des championnats du monde compteront pour 50% du total final (100% pour ceux cueillis en 2012).


si/lper


Publié Modifié

Mondiaux, sélection suisse (22.08)

MESSIEURS

Ludovic Chammartin (Villars-sûr-Glâne/60 kg), Michael Iten (Baar/60 kg), David Papaux (Fribourg/73 kg), Micha Egger (Zurich/81 kg), Dominique Hischier (Genève/90 kg), Ciril Grossklaus (Hottwil/90 kg).

DAMES

Kathrin Frey (Uster/52 kg), Juliane Robra (Chêne-Bougeries/70 kg).

Mondiaux, programme (22.08)

Mardi: Chammartin, Iten.
Mercredi: Papaux, Frey.
Jeudi: Egger.
Vendredi: Hischier, Grossklaus, Robra.