HABITUEE: St-Moritz accueille pour la cinquième fois de son histoire les Mondiaux, après 1934, 1948, 1974 et 2003. La station grisonne dépasse ainsi Innsbruck, qui a été l'hôte à quatre reprises de cette compétition. La Suisse égale par ailleurs le record de l'Autriche avec l'organisation de neuf Championnats du monde.

DE TOUT HORIZON: 589 athlètes de 72 nations différentes participent aux Mondiaux de St-Moritz. L'Autriche avec Anna Veith et Marcel Hirscher est la nation la plus représentée avec 27 skieurs (14 femmes, 13 hommes). Swiss-Ski a de son côté retenu 24 athlètes (11 femmes, 13 hommes).

"FREE FALL": Le point fort de la descente masculine (12 février) est sans nul doute son départ, le fameux "free fall" au sommet de la piste Corviglia. Cette pente de 45 degrés permet aux skieurs d'atteindre en quelques secondes les 140 km/h! Avis aux amateurs de sensations fortes! Pour atteindre la plate-forme de départ située à 2840 mètres d'altitude, Beat Feuz et Cie devront gravir 187 marches.

 

MORITZ: La mascotte des Mondiaux de St-Moritz porte tout simplement le nom de "Moritz". Ce bouquetin, qui mesure 2 mètres de haut, mettra l'ambiance dans l'aire d'arrivée et n'oubliera pas de féliciter les vainqueurs.

PREMIERE: Lara Gut tentera d'obtenir à St-Moritz son premier titre mondial. La Tessinoise a en effet terminé deuxième du combiné et de la descente en 2009, deuxième du super-G en 2013 et troisième de la descente en 2015. La "bombe de Comano" aura l'occasion de conquérir une première médaille d'or mardi lors du super-G, dont elle sera la favorite.

RAZZIA: En 1987, à Crans-Montana, les Suisses avaient tout raflé en remportant huit titres (14 médailles), un record dans l'histoire des Championnats du monde de ski.  A l'opposé de cette razzia, on retrouve le "naufrage" de Bormio en 2005. Les skieurs helvétiques étaient repartis bredouilles d'Italie. Qu'en sera-t-il à St-Moritz?

ERIKA HESS: L'Obwaldienne est la dernière skieuse helvétique, hommes et femmes confondus, à avoir été couronnée en Suisse. Elle avait remporté l'or en slalom à Crans-Montana. En 2003, à St-Moritz, les Suisses n'avaient pas obtenu de titre mondial. Silvan Zurbriggen (2e en slalom), Bruno Kernen (3e en descente), Marlies Öster (3e en combiné) et Corinne Rey-Bellet (2e en descente) étaient montés sur le podium aux Grisons.

 

RECORD: Avec 92 médailles d'or récoltées, l'Autriche détient le record de titres mondiaux. Champion du monde de slalom en 2013 et du combiné en 2015, Marcel Hirscher pourrait bien faire grimper ce compteur dans les Grisons. La Suisse, elle, compte 61 médailles d'or.

EDY: Dix-neuf mètres de haut, six tonnes: telles sont les mensurations d'Edy. Ce skieur en bois trône sur la place des médailles à Kulm Park et jouera notamment un rôle lors de la cérémonie d'ouverture. Son nom est un hommage au skieur grison Edy Reinalter, premier champion olympique de slalom en 1948 à St-Moritz.

POPULARITE: Avec plus de 2 millions d'abonnés, Lindsey Vonn est la skieuse la plus populaire sur les réseaux sociaux. L'Américaine, qui n'hésite ainsi jamais à partager son quotidien avec ses fans, visera une septième médaille mondiale dans les Grisons. Chez les hommes, c'est Marcel Hirscher qui remporte la palme de la popularité avec plus d'1 million d'abonnés.

Just incredible: Edy by night... #awesome #stmoritz2017 #stmoritz #incredible #withoutwords #magic #wonderful

Une photo publiée par StMoritz2017 (@st.moritz2017) le

 

St-Moritz, Jennifer Ballmer - @jenni_ballmer et Floriane Galaud - @FlorianeGalaud