Modifié

Ski alpin: Feuz prend la 2e place sur le Lauberhorn, Kriechmayr s'impose

Un 8e podium pour Beat Feuz à Wengen. Il en compte désormais sept en descente et un en super-combiné. [Luciano Bisi - Keystone]
Un 8e podium pour Beat Feuz à Wengen. Il en compte désormais sept en descente et un en super-combiné. [Luciano Bisi - Keystone]
1.
Vincent Kriechmayr
2:26.09
2.
Beat Feuz
+ 0.34
3.
Dominik Paris
+ 0.44
Beat Feuz a dû se contenter du 2e rang lors de la descente de Wengen. Le Bernois a été devancé par l'Autrichien Vincent Kriechmayr. Une victoire qui ne manquera pas de faire jaser. La Fédération internationale de ski avait organisé vendredi un entraînement spécifique pour permettre à Kriechmayr de participer aux deux descentes du week-end.

Forfait pour les entraînements en raison d'une quarantaine mais autorisé à s'aligner vendredi après avoir pu s'aligner sur un simulacre de manche d'entraînement, Vincent Kriechmayr a donc privé Beat Feuz d'un 4e succès historique sur le Lauberhorn. L'Autrichien de 30 ans s'est offert une 10e victoire à ce niveau.

"Cette 2e place me satisfait"

Déjà victorieux en 2019 à Wengen, Vincent Kriechmayr - qui skie pour une marque dont le président de la FIS Johan Eliasch est le patron - a fait la différence sur le dernier tiers du mythique tracé bernois. Beat Feuz le devançait encore de 0''01 après 1'27'' de course, mais a notamment manqué son affaire dans le "S" final.

"Je n'ai pas livré la course parfaite, donc cette 2e place me satisfait", a expliqué Beat Feuz. "Il y avait mieux à faire, mais c'était difficile pour tout le monde. Je suis donc déjà heureux de me retrouver sur le podium", a poursuivi l'Emmentalois, ravi de pouvoir se reposer quelque peu après une "semaine exigeante."

L'épreuve s'est déroulée dans des conditions idylliques. [Jean-Christophe Bott - Keystone]L'épreuve s'est déroulée dans des conditions idylliques. [Jean-Christophe Bott - Keystone]

"Odi" à la lutte avec les meilleurs

La déception est moindre pour Marco Odermatt, 2e la veille mais sur un parcours raccourci. Le prodige nidwaldien a moins bien négocié le "Kernen-S" que vendredi, échouant à 0''46 du vainqueur et à 0''02 de la 3e marche du podium occupée par Dominik Paris. Mais il confirme qu'il peut désormais aussi jouer la gagne en descente.

ats/scho

Publié Modifié

La dernière de Carlo Janka

Carlo Janka a quant à lui disputé sa 287e et dernière course sur le front de la Coupe du monde. Le Grison de 35 ans, qui n'est pas allé au bout de son effort, a été ovationné par le public. Il avait fêté à Wengen le plus beau de ses 11 succès à ce niveau en remportant la descente en 2010. Dans l'aire d'arrivée, Janka en a profité pour répondre en français aux questions de RTSsport (voir ci-dessous).

Wengen (SUI), descente messieurs: interview de Carlo Janka (SUI) après sa dernière descente [RTS]
Wengen (SUI), descente messieurs: interview de Carlo Janka (SUI) après sa dernière descente / Ski alpin / 2 min. / le 15 janvier 2022

Descente - Wengen (15.01)

Coupe du monde messieurs - Descente - Course Temps
1. Vincent Kriechmayr 2:26.09
2. Beat Feuz + 0.34
3. Dominik Paris + 0.44
4. Marco Odermatt + 0.46
5. Matthias Mayer + 0.51
8. Stefan Rogentin + 1.36
13. Niels Hintermann + 1.88
22. Urs Kryenbuehl + 2.63
25. Gilles Roulin + 2.93
31. Justin Murisier + 3.65
47. Carlo Janka + 17.13
Classement de la spécialité - Descente Points
1. Aleksander Kilde 405
2. Matthias Mayer 352
3. Beat Feuz 337
4. Marco Odermatt 321
5. Dominik Paris 320
7. Niels Hintermann 240
23. Stefan Rogentin 78
29. Urs Kryenbuehl 42
31. Gilles Roulin 36
37. Carlo Janka 24
38. Yannick Chabloz 20
44. Lars Rösti 7
49. Justin Murisier 1
50. Ralph Weber 0
Nils Mani 0
Alexis Monney 0
Coupe du monde - Général Points
1. Marco Odermatt 1120
2. Aleksander Kilde 785
3. Matthias Mayer 642
4. Vincent Kriechmayr 544
5. Beat Feuz 479
11. Loïc Meillard 308
12. Niels Hintermann 271
18. Justin Murisier 217
21. Stefan Rogentin 205
23. Gino Caviezel 189
30. Daniel Yule 162
61. Ramon Zenhäusern 88
68. Luca Aerni 79
76. Urs Kryenbuehl 64
79. Marc Rochat 59
90. Gilles Roulin 36
92. Daniele Sette 35
97. Thomas Tumler 31
103. Tanguy Nef 27
105. Carlo Janka 24
111. Yannick Chabloz 20
112. Cédric Noger 18
113. Reto Schmidiger 16
123. Ralph Weber 10
130. Lars Rösti 7
139. Nils Mani 0
Alexis Monney 0