Modifié le 16 septembre 2015 à 18:38

Le PBD vaudois fait campagne auprès de l'aile agrarienne de l'UDC

L'opération séduction du PBD vaudois.
Le PBD vaudois tente de séduire l'aile agrarienne de l'UDC vaudoise Le Journal du matin / 1 min. / le 16 septembre 2015
Avec ce slogan "Les PAI votent PBD", le PBD vaudois cible directement l'aile agrarienne de l'UDC. Il s'agit d'une attaque frontale qui ravive les plaie du parti sur le plan cantonal.

La méthode n'est pas du goût de l'ancien PAI (le Parti des paysans, artisans et indépendants) Jean Fattebert. "J'ai été un peu scandalisé, parce qu'ils draguent un peu comme s'ils faisaient le trottoir. Ils sentent qu'il y a de la bisbille à l'UDC vaudoise, bien sûr il y a des Lausannois qui sont arrivés, ce n'est plus l'ancien PAI qui était fait de paysans. Puis, on essaie de récupérer cet électorat-là, parce qu'effectivement les PAI n'acceptent pas certaines fois le ton zurichois."

Eric Schürch, président du PBD, ex-UDC, assume complètement. "On veut sensibiliser un ancien électorat pour qu'il se reconnaisse mieux dans le PBD que dans l'UDC. Moi je me représente aujourd'hui comme digne successeur du PAI, c'était un parti de l'entente et le refus aujourd'hui de l'UDC de discuter montre que l'aile zurichoise devient trop extrême."

"Communiquer à la vaudoise"

Pour contrer la stratégie du PBD, l'UDC vaudoise doit assumer son identité, selon le conseiller national UDC Jean-Pierre Grin.

"On doit mettre toutes nos forces pour avoir une UDC vaudoise qui a ses propres convictions et surtout sa propre communication. Parce que sur les idées de base nous sommes d'accord, on ne peut pas dire que l'UDC suisse ne défend pas l'agriculture, c'est au niveau de la communication. Nous devons communiquer à la vaudoise et non à la zurichoise", a-t-il expliqué à la RTS.

Pourtant ce sont trois zurichois qui viendront parler politique migratoire le 2 octobre prochain à Lausanne. Christophe Blocher, Christophe Mörgeli et Roger Koppel ont répondu positivement à l’invitation de la section lausannoise de l’UDC.

Coralie Claude/lgr

Publié le 16 septembre 2015 à 09:00 - Modifié le 16 septembre 2015 à 18:38