Modifié

"Platonov" de Tchekhov, du théâtre au fond des bois

Une image du spectacle "Platonov" de Mathias Brossard. [Joan Mompart - Théâtre de Vidy-Lausanne]
Platonov, théâtre au fond des bois / Vertigo / 7 min. / le 13 juin 2022
Jusqu’au 26 juin, sous l’égide du Théâtre de Vidy-Lausanne, le chef-d’œuvre culte de Tchekhov "Platonov" se joue en pleine forêt, dans un bois d’Epalinges (VD), porté par une quinzaine de comédiennes et comédiens issus de la Manufacture. Du théâtre à vivre avec le chant des oiseaux.

C’est un projet à la fois humble et fou. Humble car c’est du slow théâtre, comme on dit de la slow food. Du fait maison, sans artifices et sans additifs. Dans ce "Platonov", il n’y a ni décor, ni éclairage, ni sonorisation. Juste vous, la forêt et la quinzaine d’artistes rassemblés pour ce spectacle chapeauté par le Théâtre de Vidy-Lausanne.

Et s’il faut tout de même un peu de musique dans cette histoire russe, où l’on fait parfois la fête en buvant trop, eh bien c’est l’un des comédiens, musicien à ses heures, qui joue en direct et en acoustique de la guitare ou du violon. On reste ainsi dans le domaine du bois. Ce projet est également fou, parce que "Platonov", "c’est un massif", comme le dit si bien son metteur en scène Mathias Brossard, originaire des Cévennes.

>> Voir aussi le sujet du 19h30:

Hauts de Lausanne: 16 comédiennes et comédiens issus de la Manufacture jouent "Platonov" de Tchekhov en pleine forêt [RTS]
Hauts de Lausanne: 16 comédiennes et comédiens issus de la Manufacture jouent "Platonov" de Tchekhov en pleine forêt / 19h30 / 2 min. / le 15 juin 2022

Des actes sous forme d'épisodes

Anton Tchekhov rédige son "Platonov" à l’âge de 18 ans. Nous sommes au crépuscule de la Russie tsariste, entre 1878 et 1880, et c’est sa première pièce conséquente. Le génie est là, encore à l’état brut et surtout brouillon. "Platonov" fourmille de personnages et d’intrigues sur plus de 400 pages.

Sa pièce est refusée, trop complexe, sans doute trop en avance sur son temps. Remisée et oubliée dans un tiroir, "Platonov" servira de matrice aux chefs-d’œuvre suivants de Tchekhov: "La mouette", "Ivanov", "Retour à la Cerisaie", "Oncle Vania" ou encore "Les trois sœurs", autant d’histoires de familles dans une société aristocrate et bourgeoise qui se délite et sera bientôt achevée dans le sang par la révolution de 1917. Cette révolution, Tchekhov l’annonce, mais ne la verra pas. L’écrivain décède en 1904. Depuis sa redécouverte dans les années 1920 dans un coffre de banque moscovite, "Platonov" a acquis un statut d’œuvre culte.

"Platonov" se traverse en onze heures en intégrale

Avec tous ses personnages, "Platonov" n’est pas sans évoquer les séries télévisées d’aujourd’hui, œuvres-fleuves s’il en est. Et la belle troupe rassemblée autour de Mathias Brossard de jouer les actes sous forme d’épisodes. Un par soir, avec la possibilité en fin de semaine d’apprécier le tout sous la forme d’une intégrale. Vous aimez les voyages au long cours? "Platonov" se traverse en onze heures, une durée qui comprend des pauses café, des pique-niques et quelques petites marches en forêt pour passer d’une scène à l’autre.

Comme il n’y a pas d’éclairage, tout se joue donc à la lumière du jour. Vous y rencontrez une belle équipe de jeunes actrices et acteurs: Romain Daroles, Robin Dupuis, Judith Goudal, Cécile Goussard, Magali Heu, Arnaud Huguenin, Lara Khattabi, Jonas Lambelet, Chloë Lombard, Loïc Le Cam, Alexandre Ménéxiadis, Loïc Le Manac'h, Adrien Mani, Mélina Martin, Léon David Salazar et Margot Van Hove.

Le spectacle "Platonov" de Tchekhov mis en scène par Mathias Brossard se joue dans les bois. [Joan Mompart - Théâtre de Vidy-Lausanne]Le spectacle "Platonov" de Tchekhov mis en scène par Mathias Brossard se joue dans les bois. [Joan Mompart - Théâtre de Vidy-Lausanne]

Une lente maturation

Apprenez que cette distribution massive est aussi une histoire d’amitié: cette grosse quinzaine de comédiennes et comédiens sont toutes et tous des anciens de la Manufacture, la Haute Ecole des arts de la scène de Suisse romande. Ces désormais habitués des scènes de théâtre ou des caméras ont peaufiné ce "Platonov", été après été, durant leurs vacances communes dans une forêt de Lozère, près du hameau d’origine de Mathias Brossard. Un été par acte. Il y en a quatre. On vous parlait de slow théâtre, c’est aussi ça: une lente maturation.

Dans ce collectif, les rôles se discutent et parfois s’échangent. Une seconde histoire est ainsi venue se greffer sur le tronc "platonovien". On ne vous en dira pas plus pour ménager la surprise.

Bien mijoté, ce "Platonov" se déguste désormais dans un bois d’Epalinges au-dessus de Lausanne. Ce n’est pas un choix au hasard. Comme en Lozère, ce bois-là est une hêtraie, généreusement pourvue en clairières et autres recoins abrités pour y jouer "Ce fou de Platonov", un des titres de travail de cette œuvre foisonnante comme un arbre largement centenaire.

Thierry Sartoretti/aq

"Platonov" de Tchekhov, mis en scène par Mathias Brossard, du 14 au 26 juin à Lausanne (billets sur le site du Théâtre de Vidy); Comédie, Genève, du 17 au 25 septembre 2022 à Genève (billets bientôt en vente sur le site du théâtre).

Publié Modifié