Modifié

Hommage à Armin Jordan, l'humanité faite chef d'orchestre

Armin Jordan en 1988 à Lucerne. [Keystone]
Armin Jordan, lʹhumanité faite chef / Nectar / 24 min. / le 19 septembre 2016
Le chef d'orchestre suisse Armin Jordan a laissé une marque toute particulière en Suisse romande. A l'occasion des dix ans de sa disparition, Isabelle Carceles lui rend hommage dans l'émission "Nectar".

Armin Jordan, chef d'orchestre suisse né le 9 avril 1932 à Lucerne et mort le 20 septembre 2006 à Zurich, a dirigé l’Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL) de 1973 à 1985 et l’Orchestre de de la Suisse Romande (OSR) de 1985 à 1997, tout en menant une très belle carrière internationale.

Fidélité et écoute

En plus de son inoubliable talent, Armin Jordan a entretenu un rapport tout particulier avec les musiciens de l’orchestre, fait de fidélité et d'écoute. Cet homme d'une grande humanité se distinguait également par son refus de la hiérarchie habituelle dans ce milieu, par son humour et ses contradictions.

Dans l'émission "Nectar", Isabelle Carceles propose un hommage en forme de portrait sonore, qui entrelace plusieurs témoignages enregistrés il y a quelques jours ou plusieurs années.

Le regard d'Armin Jordan sur le métier de chef d'orchestre:

Le chef d'orchestre Armin Jordan en 1974. [RTS]RTS
Armin Jordan, on appelle ça "chef d?orchestre": son regard sur la hiérarchie dans l'orchestre. / Nectar / 1 min. / le 19 septembre 2016

Armin Jordan à propos de la sonorité de l'orchestre et du lien qu'il entretient avec les musiciens:

Orchestre. [Stokkete - Fotolia]Stokkete - Fotolia
Emission Nectar du - Armin Jordan / Nectar / 2 min. / le 19 septembre 2016

André Piguet, président des amis de l’OSR: "Armin avait plusieurs masques":

L'Orchestre de la Suisse Romande (OSR). [point-of-views.ch]point-of-views.ch
Entretien avec André Piguet, président des amis de l'OSR / Nectar / 53 sec. / le 19 septembre 2016

ic/aq

>> Découvrez "Nectar", du lundi au vendredi à 12h sur Espace 2 et sur RTS Play

Publié Modifié