Modifié

De John Lennon à Shakira, le phénomène musical du "revenge song"

Shakira et Miley Cyrus règlent leurs comptes avec leurs anciens compagnons en chanson, et internet adore ça. Analyse des "revenge songs" [RTS]
Shakira et Miley Cyrus règlent leurs comptes avec leurs anciens compagnons en chanson, et internet adore ça. Analyse des "revenge songs" / 19h30 / 2 min. / le 17 janvier 2023
La popstar colombienne Shakira a battu des records sur Spotify avec son dernier morceau qui revient sur les infidélités de son ancien compagnon Gérard Piqué. Loin d'être un phénomène isolé, le "revenge song" ou "chanson de la revanche" a toujours connu un succès musical.

"Tu as changé une Ferrari contre une Twingo, une Rolex contre une Casio". Dans son nouveau tube intitulé "BZRP Music Sessions#53", la star colombienne Shakira revient sur sa rupture avec Gérard Piqué et n’hésite pas à tacler la nouvelle compagne de l’ex-footballeur espagnol.

Ce morceau à charge a propulsé le single en tête des plateformes de streaming: avec plus de 50 millions d’écoutes, la chanson connaît le plus gros démarrage de l’histoire sur Spotify pour un titre en espagnol, détrônant ainsi "Despacito" de Luis Fonsi et Daddy Yankee.

>> "BZRP Music Sessions#53" de Shakira

 

"Revenge song"

Loin d’être un phénomène isolé, la "revenge song" a toujours représenté un fort potentiel commercial pour les stars de la pop. "On se reconnaît tous un peu dans les chansons de ruptures amoureuses et de règlements de comptes. Les fans s’identifient, ils ont l’impression de suivre intimement la vie de l’artiste et économiquement ça marche", explique Carole Harari, fondatrice de l’agence de musique Inouï. "C’est aussi un moyen pour l’artiste de montrer sa personnalité et de se démarquer", poursuit-elle.

L’un des exemples les plus notoires du potentiel commercial de la "revenge song" reste sans doute "Cry Me a River" de Justin Timberlake. Sorti en 2002, ce tube qui relate les infidélités de Britney Spears alors qu’ils étaient en couple est devenu un succès planétaire, qui a scellé la transformation artistique de l’ancien leader du groupe 'N Sync.

>> "Cry Me a River" de Justin Timberlake

 

Affirmer son indépendance

De Beyoncé à Miley Cyrus, de nombreuses popstars ont également exploité le filon. Certaines en font même leur fonds de commerce, à l’image de Taylor Swift, qui transforme chacune de ses ruptures amoureuses en tubes planétaires.

"Cela en dit beaucoup sur les jeunes chanteuses d’aujourd’hui et le désir de contrôler son image et sa communication. On donne sa propre version des faits, on refuse de devenir la victime de rumeurs", détaille Carole Harari. "Il y a souvent un message féministe derrière ces chansons. Celui d’une femme forte et indépendante, qui se suffit à elle-même et qui embrasse le célibat", ajoute-t-elle.

Boom sur Tiktok

Si le phénomène n’est pas nouveau, il trouve une nouvelle caisse de résonance sur les réseaux sociaux. Un exemple avec le dernier titre de Miley Cyrus, "Flowers", qui évoque son récent divorce avec Liam Hemsworth: "Je peux m’acheter des fleurs, je peux tenir ma propre main, je peux danser avec moi-même, je peux m’aimer mieux que toi." Un hymne à l’indépendance qui a été depuis repris en boucle sur TikTok.

>> "Flowers" de Miley Cyrus

À noter que les "revenge song" ne portent pas forcément sur les ruptures amoureuses. Dans le passé, certaines légendes du rock n’ont pas hésité à prendre leur plume pour régler leurs comptes. Un exemple avec le cinglant "How do you sleep?" écrit par John Lennon à l’adresse de Paul McCartney: "La seule chose que tu aies faite est Yesterday (…) Et depuis que tu es parti, tu n'es plus qu'un souvenir ."

>> "How do you sleep?" de John Lennon

Sujet TV: Cécilia Mendoza

Adaptation web: saje

Publié Modifié