Modifié

Une soixantaine d'auteurs de polars ont pris part au Lausan'noir

Christian Jacq, invité culturel du 12H45 [RTS - Laurent Bleuze]
L'écrivain français Christian Jacq, était l'un des favoris du festival. - [RTS - Laurent Bleuze]
Le premier festival consacré au polar en Suisse a célébré sa toute première édition vendredi et samedi à Lausanne. Des écrivains helvétiques, français et canadiens y ont participé.

Le public s'est rendu en grand nombre aux diverses rencontres, dédicaces, projections et tables rondes de ce festival qui a navigué entre fiction et réalité.

Les auteurs étaient en effet eux-mêmes des procureurs, avocats, historiens ou encore journalistes de profession. Quelques policiers ont présenté leurs activités réelles.

Plumes romandes

L'accent a été mis sur les plumes romandes. Le Lausannois Michel Bory a entraîné ses lecteurs sur les pas de l'inspecteur Perrin. Il les a fait grimper les Escaliers du Marché, puis une fois devant la cathédrale, il leur a fait revivre l'attaque dont a été victime son personnage, atteint d'une balle qui aurait pu lui être fatale.

Les Romands Daniel Abimi, Marc Voltenauer, Antoine Jaquier, Olivier Beetschen, Quentin Mouron ou encore Olivia Gerig ont aussi participé.

Mais "les deux favoris" ont été les Français Christian Jacq et Jean-Christophe Grangé. Selon les organisateurs, leurs interventions et sessions de dédicace n'ont pas désempli.

ats/lc

Publié Modifié

Un prix du polar romand

Le festival décernera pour la première fois le Prix du polar romand en 2017. Il récompensera les auteurs de littérature noire, polars, livres à suspense ou thrillers.

Le jury sera composé de blogueurs spécialisés dans le polar, de critiques littéraires, ainsi que de libraires spécialisés.