Modifié

Hélène Becquelin: "la musique punk m'a sauvée"

La bédéiste Hélène Becquelin. [Philippe Pache - DR]
Entretien avec Hélène Becquelin, auteure de "1979" aux éditions Antipodes / QWERTZ / 18 min. / mercredi à 00:00
Hélène Becquelin, dite "Angry Mum" (la maman en colère), raconte son année 1979 dans un roman graphique tout juste sorti des presses de la maison d’édition lausannoise Antipodes.

Hélène Becquelin pratique l’illustration, le graphisme et la BD sous une forme largement autobiographique. Elle se met d’abord en scène sur un blog, "Angry mum", qui va être à l’origine de son succès au cours des années 2000. Ses dessins la font découvrir mégère tendance bobo, mais douée de beaucoup d’autodérision. Elle a déjà exploré son enfance dans deux albums intitulés "Adieu les enfants", tome 1 et 2.

Elle s’attaque dorénavant à l’adolescence, période de tous les dangers… et des grandes illuminations aussi! "1979", année de ses 16 ans, raconte l’histoire d’une adolescente en décalage, qui va finalement trouver sa voie, sa tribu, grâce à la musique punk et retrouver espoir en l’avenir grâce à la vitalité de ceux qui pourtant criaient "no future".

Un "coach mental" pour l'accompagner

La couverture de la BD "1979" d'Hélène Becquelin. [Antipodes]La couverture de la BD "1979" d'Hélène Becquelin. [Antipodes]Cela commence par une séance au cinéma, le film de Milos Forman "Hair" vient juste de sortir, tout le monde trouve ça génial sauf elle. Il faut dire aussi que, dans "1979", il y a un drôle de personnage qui accompagne l’auteure pas à pas, une longue ombre noire, qui n’a pas de nom, qu’elle est seule à voir, qui lui parle, qui commente tout ce qu’elle fait, la critique souvent, est parfois un peu dépassée: c’est sa dépression, raconte Hélène Becquelin, son "coach mental".

"Quand j’ai commencé ma bande dessinée sans en faire un personnage, ça me rendait trop triste, parce que j’étais de nouveau plongée dans cet état d’âme de mes 17 ans où je n’allais pas bien. Et dès que je l’ai mis en place, il a amené un côté un peu fun à la bande dessinée", explique Hélène Becquelin à la RTS.

La rencontre avec le punk

Sa vie de famille est plutôt harmonieuse, même si on sent que quelque chose est en train de se disloquer, les frère et sœur se préparent à quitter le nid… mais il règne une compréhension, une tolérance, une acceptation de la jeune Hélène. En revanche, à l’extérieur, rien ne lui correspond: ni les petites parties de fumette dans les caves, ni l’école et ses bonnes sœurs, ni les élèves soumises, ni celles qui "s’émancipent".

Brigitte se la pète parce qu’un mec de plus de 18 ans vient la chercher à l’école. Mais ce type a la répute d’être tellement crétin qu’il ne peut se taper que des filles bien plus jeunes que lui. Se faire tringler par un bofiaud sur la banquette arrière d’une Opel Manta, bof, bof…

Extrait de "1979", Hélène Becquelin

Mais heureusement, il y a la rencontre avec cette musique punk dont la rage et la liberté (et les interprètes) vont lui montrer la voie d’un autre monde. Pour raconter cette rencontre, une planche, une double page très belle, où tout à coup l’artiste échappe à la pesanteur du quotidien et de la solitude: elle écoute Joy Division, est littéralement transportée, elle s’envole!

En dessinant certaines scènes, je me suis retrouvée comme à l’époque, quasiment sortie de mon corps, presque une sorte de mini-transe… voilà pourquoi c’est chouette de dessiner, on est dans notre petit monde

Hélène Becquelin

Départ pour la "métropole"

C’est la musique qui pousse Hélène Becquelin à sortir de la ville de Saint-Maurice (VS). Elle va se rendre à Lausanne, la "métropole", la "grande ville" qu’elle voit dans "1979" très grande, un peu inquiétante, et en même temps riche de promesses… musicales mais pas seulement!

Restée une passionnée, elle continue de débusquer des nouveaux talents, de participer à des concerts en Suisse romande et bien au-delà, et à partager avec générosité ses goûts et émotions.

Isabelle Carceles/aq

Hélène Becquelin, "1979", éditions Antipodes

Vous aimez lire? Abonnez-vous à QWERTZ et recevez chaque vendredi cette newsletter consacrée à l'actualité du livre préparée par RTS Culture.

Publié Modifié