Modifié le 31 octobre 2019 à 14:00

20 ans, l’âge de la passion pour les éditions Infolio

Infolio, une maison d'édition établie à la campagne.
20 ans, l’âge de la passion pour les éditions Infolio Caractères / 15 sec. / le 27 octobre 2019
Nées en 1999 sur un coup de tête de l’archéologue Frédéric Rossi, les éditions romandes Infolio multiplient les collections dans les domaines les plus divers. La dernière en date nommée "Presto" marque le 20e anniversaire d’un projet hors normes.

C’est une petite maison d’édition établie dans le village de Gollion (VD), à quelques encablures de Morges. En 1999, Frédéric Rossi y était déjà l’heureux cofondateur d’Archeodunum, une société spécialisée dans les chantiers d’archéologie préventive.

Toujours en avance d’un projet, ce passionné d’histoire et d’architecture souhaitait publier des livres dans ses domaines de prédilection. L’idée lui est venue alors de créer sa propre maison d’édition sans connaître les ficelles du métier. Le premier déclic d’un engrenage aujourd’hui bien huilé.

Le 23 décembre 1999, j’étais en rage car je voulais faire des livres d’archéologie mais j’étais dans une impasse administrative. Sur un coup de tête, j’ai dit: on va créer une maison d’édition comme ça ce sera plus clair…

Frédéric Rossi, fondateur des éditions Infolio
 

>> A écouter: Frédéric Rossi, fondateur d'Infolio, raconte les débuts de sa maison d’édition, il y a 20 ans

Frédéric Rossi, fondateur des édtitions Infolio.
DR
RTSculture - Publié le 27 octobre 2019

Une maison d'édition généraliste

Vingt ans après, le catalogue d’Infolio s’est enrichi de plusieurs centaines de titres touchant à des genres très divers, mais réservant toujours une place de choix à l’architecture, l’art et l’archéologie. Les nombreux catalogues d’exposition édités pour les institutions culturelles témoignent de cet intérêt initial.

Mais en bon touche-à-tout généraliste, Frédéric Rossi a multiplié les collections liées aux savoirs, avant de confier à la libraire Sylviane Friederich un projet strictement littéraire qui contient quelques petits bijoux.

Je n’ai jamais voulu écouter les éditeurs français affirmant qu’il fallait rester spécialisé dans un domaine pour s’en sortir. Je voulais devenir généraliste.

Frédéric Rossi, fondateur des éditions Infolio
 

>> A écouter: Frédéric Rossier, éditeur boulimique évoque son goût pour les sujets les plus divers

La pochette du livre l'architecture à la ville d'Aldo Rossi.
Editions Infolio.
RTSculture - Publié le 27 octobre 2019

La collection Presto mise sur la brièveté

La collection de poche Presto est, elle aussi, née d’un coup de tête au cours de cette année anniversaire. Elle fait suite à une ancienne collection encyclopédique nommée Illico (des petits "Que sais-je?" à la sauce helvétique). Comme son nom le suggère, Presto mise sur la brièveté et la densité. En 50’000 signes, un sujet ou une personnalité liée à la Suisse y est présenté avec l’apport d’une iconographie soignée.

Prenez une grande feuille de papier, vous l’imprimez des deux côtés et vous la pliez. Vous obtenez un Presto, un petit livre de poche de 64 pages. Pas plus.

Frédéric Rossi, fondateur des éditions Infolio
 

>> A écouter: Frédéric Rossi, éditeur et chef d’entreprise, évoque la création de sa dernière collection nommée Presto

La collection Presto des éditions Infolio.
Andréanne Quartier-la-Tente - RTS
RTSculture - Publié le 27 octobre 2019

Parmi les premiers contributeurs de Presto, se trouve l’écrivain et journaliste Raphaël Aubert. Bon connaisseur de Balthus, celui-ci propose une brève synthèse du peintre dans un ouvrage intitulé "Balthus, L’antimoderne." Un chef-d’œuvre de concision et de sensibilité.

>> A voir: Une interview de Raphaël Aubert à propos de son livre "Balthus"

Balthus en poche
Culture - Publié le 29 octobre 2019

"L’édition, c’est une histoire de passion et de plaisir" aime à dire Frédéric Rossi, même s’il reconnaît que son entreprise se trouve toujours au bord du précipice. C’est cette même passion liée à une soif d’entreprendre qui l’a conduit en 2010 à créer Le Livre sur les quais, à Morges. Manifestation littéraire dont on connaît aujourd’hui la popularité.

Et pourtant, lui et son épouse Sylvie Berti-Rossi ont récemment quitté le navire... Un chapitre est clos.

Jean-Marie Félix/aq

Vous aimez lire? Abonnez-vous à QWERTZ et recevez chaque vendredi cette nouvelle newsletter consacrée à l’actualité du livre préparée par la rédaction culturelle de la RTS

Publié le 30 octobre 2019 à 10:12 - Modifié le 31 octobre 2019 à 14:00