Modifié

"Une belle course" offre un rôle sur mesure à Line Renaud

Line Renaud et Dany Boon dans "Une belle course" de Christian Carion. [Jean-Claude Lother
 - DR]
Carion, "Une belle course" / Vertigo / 11 min. / le 20 septembre 2022
Dans "Une belle course" de Christian Carion, Line Renaud et Dany Boon traversent Paris à bord d'un taxi. Une comédie dramatique pleine de nostalgie et d'émotions qui met l'actrice de 94 ans au premier plan.

Septième film de Christian Carion,"Une belle course" est une comédie nostalgique qui se passe en grande partie dans un taxi de la capitale française.

A bord, Madeleine, 92 ans, doit rejoindre la maison de retraite où elle va finir sa vie. Sachant que c'est la dernière fois qu'elle traverse la Ville Lumière, elle demande à Charles, le chauffeur, de passer par les lieux qui ont compté dans sa vie. Peu à peu, le passé hors du commun de la vieille dame refait surface et va bouleverser Charles.

>> A voir: la bande-annonce du film

Une belle complicité à l'écran

Quatorze ans après leur première collaboration dans "Bienvenue chez les Ch'tis", "Une belle course" est le quatrième film qui réunit Line Renaud et Dany Boon ("La maison du bonheur", en 2005, et "La Ch’tite famille", en 2018).

Tous deux originaires du nord de la France, les deux acteurs sont devenus au fil du temps très proches, au point que l'actrice n'hésite pas à considérer Dany Boon comme son fils.

Une complicité qui infuse le nouveau film de Christian Carion ("Une hirondelle a fait le printemps", "Joyeux Noël"), basé presque exclusivement sur le duo d'acteurs. Mais ici, Dany Boon, dans un rôle plus sobre et dramatique qu'à l'accoutumée, est au service de Line Renaud. Car c'est bien elle qui a le rôle principal.

Un rôle émouvant pour Line Renaud

Un rôle loin d'être anodin pour l'actrice qui a fêté en juillet ses 94 ans. Camper Madeleine, une femme qui fait le bilan de sa vie avant d'entrer en maison de retraite, renvoie forcément à des questionnements intimes pour la comédienne. De plus, "il y a des choses de la vie de Line Renaud qui sont parfaitement en écho avec ce que raconte Madeleine dans le film", indique le réalisateur à la RTS.

D'ailleurs lorsque Christian Carion lui a proposé le scénario, lui indiquant que ce rôle lui conviendrait très bien, l'actrice lui a répondu: "Non, c’est plus que ça: c’est mon film testament".

Line Renaud a mis beaucoup d'elle-même dans ce rôle et n'a pas hésité à faire savoir que c'était le plus beau rôle qu'on lui ait offert, celui qui lui ressemblait le plus.

L'actrice Line Renaud dans le film "Une belle course" de Christian Carion. [UNE HIRONDELLE PRODUCTIONS - PATHÉ FILMS - TF1 FILMS PRODUCTION - ARTÉMIS PRODUCTIONS]L'actrice Line Renaud dans le film "Une belle course" de Christian Carion. [UNE HIRONDELLE PRODUCTIONS - PATHÉ FILMS - TF1 FILMS PRODUCTION - ARTÉMIS PRODUCTIONS]

Une technologie de pointe

Mais même si le réalisateur trouve que l'actrice est "d'une fraîcheur extraordinaire", choisir de faire tourner une nonagénaire a demandé quelques aménagements.

Ainsi, Line Renaud n'était présente que les après-midis et le tournage a été réalisé presque uniquement en studio afin, entre autres, de lui éviter une fatigue supplémentaire.

Mais comment tourner en studio un film qui se passe essentiellement dans un taxi qui roule dans Paris? C'est Pierre Cottereau, le chef opérateur, qui a eu l'idée de proposer un système d'écrans LED révolutionnaire permettant de projeter et de faire défiler les paysages autour de la voiture à l'arrêt.

Et contrairement aux écrans verts qui rendent possible l'incrustation d'images en postproduction, cette nouvelle technologie permet une totale immersion lors du tournage. Entourés d'écrans 4K de trois mètres sur huit, les actrices et acteurs peuvent voir et interagir avec leur environnement. Et le résultat à l'écran est plutôt bluffant.

Propos recueillis par Yacime Nemra

Adaptation web: Andréanne Quartier-la-Tente

Publié Modifié