Modifié le 05 mai 2019 à 14:48

André Dussollier vedette d'une série suisse sur le CICR

OL DUSSOLLIER CICR
Le comédien français André Dussolier sera la tête d’affiche d'une série sur le CICR, "Cellule de crise", co-produite par la RTS L'actu en vidéo / 1 min. / le 05 mai 2019
Le comédien français André Dussollier sera la tête d’affiche d'une série sur le CICR, "Cellule de crise", co-produite par la RTS, avec plusieurs partenaires internationaux.

"Je vais entièrement m'immerger dans le rôle. L'histoire du CICR me passionne, explique André Dussollier dans un entretien à la RTS, et je suis d'autant plus enthousiaste que les séries TV sont devenues un lieu de création extraordinaire."

>> Lire aussi: André Dussollier: "Les séries TV sont le nouveau Graal des comédiens"

La série sera réalisée par le cinéaste Jacob Berger, qui se réjouit d'un "projet très ambitieux, avec de nombreuses collaborations européennes, notamment en Belgique et au Luxembourg." Le tournage débutera en août.

André Dussollier incarnera un numéro deux du CICR dans "Cellule de Crise". "Une sorte de directeur général, dans une intrigue sur fond de travail humanitaire mais aussi de jeux de pouvoir", explique Jacob Berger.

André Dussollier connaît bien la Suisse pour avoir grandi non loin de ses frontières, dans la région d’Annecy, en France: "Le bonheur, c'était de venir à Genève assister aux concerts d'Ernest Ansermet."

"Dussollier est un acteur tellement exigeant qu'il répète les scènes même après les avoir jouées", disait François Truffaut. La qualité de son jeu fait de lui un des acteurs les plus recherchés de sa génération, à 73 ans. "J'ai toujours le trac, aujourd'hui comme au premier jour", explique-t-il à la RTS.

"Une belle voix c'est une voix sincère"

OL DUSSOLLIER VOIX
L'actu en vidéo - Publié le 05 mai 2019

La voix d'André Dussollier, une des plus célèbres du cinéma français, a été entre autres la voix off du "Fabuleux destin d'Amélie Poulain". Il explique comment sa voix a évolué en gravité avec le temps: "Mais ce qui fait une belle voix, c'est sa sincérité."

André Dussollier est à l'affiche du film "Tanguy, le retour". "Le succès du film est tel que le prénom Tanguy est en recul à cause de ça, affirme-t-il. On a pas trop envie d'appeler son fils Tanguy quand c'est devenu le prénom d'un personnage connu pour s'accrocher au nid familial au point de rendre fou ses parents!"

>> Voir l'intégralité de l'interview dans l'émission Padonnez-moi

Pardonnez-moi
Pardonnez-moi - Publié le 05 mai 2019

Darius Rochebin

Publié le 05 mai 2019 à 12:45 - Modifié le 05 mai 2019 à 14:48