Modifié

La collection Gurlitt sera finalement exposée au Kunstmuseum de Berne

Vue extérieure du Kunstmuseum de Berne. [Keystone - Gian Ehrenzeller]
Vue extérieure du Kunstmuseum de Berne. - [Keystone - Gian Ehrenzeller]
Le Kunstmuseum de Berne a décidé de proposer une exposition avec les oeuvres héritées de Cornelius Gurlitt. Elle aura lieu durant l'hiver 2016/2017 en même temps que l'exposition de la Kunsthalle de Bonn.

"Cette importante collection doit être présentée à un large public et être accompagnée d'une contextualisation historique et scientifique", ont indiqué lundi les deux musées dans un communiqué commun.

Ils collaborent étroitement à la conception des expositions, qui doivent être accompagnées d'une publication. Matthias Frehner et Valentina Locatelli sont les curateurs de l'exposition bernoise.

1500 tableaux

Décédé en mai 2014, Cornelius Gurlitt avait hérité d'un important patrimoine artistique de son père Hildebrand, marchand d'art controversé sous le Troisième Reich. La collection comprend plus de 1500 tableaux dont des Picasso, des Monet ou des Chagall, sortis de l'oubli en 2012 lors de leur découverte à Munich.

Par testament, Cornelius Gurlitt a fait part de sa volonté de léguer au Musée des Beaux-Arts de Berne sa collection, soupçonnée d'être issue de pillages perpétrés sous le régime nazi. Un transfert en Suisse ne pourra intervenir que pour des pièces dont la provenance a été établie.

ats/sbad

Publié Modifié

Moins d'oeuvres d'art spoliées qu'imaginé initialement?

En janvier, la task force allemande chargée de faire la lumière sur la collection Gurlitt avait indiqué avoir découvert seulement cinq oeuvres d'art spoliées ou extorquées durant la période nazie sur environ 500 dont la provenance était jugée douteuse.