Modifié le 19 septembre 2014 à 12:52

La stratégie du Conseil fédéral pour la culture fâche les cantons

Château de Chillon
Le budget consacré aux monuments historique pourrait être réduit, poussant les cantons à mettre plus la main à la poche. (ici le château de Chillon). [JEAN-CHRISTOPHE BOTT - ]
La volonté du Conseil fédéral d'épaissir l'enveloppe pour la culture a été globalement saluée lors de la procédure de consultation qui s'achevait vendredi. Mais l'exception pour les monuments fâche.

Dans son message culture 2016-2019, le Conseil fédéral souhaite épaissir l'enveloppe dédiée aux projets culturels à près de 900 millions de francs, soit 112 millions de plus que pour le programme actuel.

Cette volonté a été globalement saluée lors de la procédure de consultation qui s'achevait vendredi, en particulier par Suisseculture, les partis de gauche et le PDC.

Seuls les partis de droite ont fait opposition. Les dépenses occasionnées seraient disproportionnées par rapport à d'autres secteurs de l'économie, estime le PLR. Il s'agit d'un "affront fait aux contribuables", a renchéri l'UDC.

Moins d'argent pour les monuments

Autres mécontents: les cantons, qui craignent une hausse de leurs charges. En effet, le Conseil fédéral entend réduire le budget consacré aux monuments historiques, de 38 à 22 millions de francs.

Patrimoine Suisse et Alliance Patrimoine mettent en garde contre une dégradation du patrimoine, rappelant que certains cantons sont structurellement faibles.

Le Parlement doit maintenant s'exprimer.

ats/bri

Publié le 19 septembre 2014 à 12:47 - Modifié le 19 septembre 2014 à 12:52