Questions - Réponses

Santé

Pourquoi on a des désirs sexuels fréquemment?

Question de Carine, 25 ans

Lorenza Bettoli Musy

Réponse de Lorenza Bettoli Musy

Sage-femme, conseillère en santé sexuelle et sexologue

Unité de santé sexuelle et planning familial
Hôpitaux universitaires de Genève

Le désir sexuel est l’anticipation plaisante d’une rencontre avec soi-même ou avec une autre personne, qui a un effet excitant au niveau sexuelle et qui déclenche le réflexe d’excitation génitale repérable dans le corps. Chez la femme, il se manifeste par une lubrification vaginale et un ressenti d’excitation sexuelle dans le bas ventre. Chez les hommes, l’excitation sexuelle se traduit par l’apparition d’une érection. Parmi les motivations à avoir des rapports sexuels, l’attirance sexuelle pour une personne de sexe différent ou du même sexe est une raison importante. La sexualité commence bien souvent par la découverte de son propre corps, les premiers émois, le développement du sentiment amoureux, la rencontre avec l’autre, les caresses, les baisers et l’envie d’aller plus loin par un rapport sexuel coïtal et par le désir de vivre un plaisir sexuel intense qui déclenche un orgasme. La sexualité ne se limite pas à la pénétration, mais se manifeste sous différentes formes.

A la différence du désir sexuel, le désir d’amour est un désir affectif et émotionnel dirigé vers une autre personne, avec un besoin d’amour, d’être proche de l’autre, de tendresse et d’affection, de réconfort, mais sans connotation génitale associée. Il est intéressant de se poser la question pour soi-même quel est notre besoin à combler lorsqu’on ressent un désir sexuel et sur les éléments déclenchants.

La fréquence des rapports sexuels peut varier d’une personne à l’autre, d’un couple à l’autre. Il n’y a pas de normes. Sa fréquence peut varier tout au long de la vie. Avoir des rapports sexuels, même très rapprochés ou très fréquents  n'entraîne aucun problème pour la santé. De même, avoir des rapports sexuels très espacés ou bien pas de rapports sexuels du tout n'entraîne pas non plus de problème. Il peut y avoir un problème s’il y a une souffrance, si les besoins sont très différents au sein d’un couple, avec une demande qui ne pourra pas être satisfaite. Il est dès lors utile d’en discuter et de trouver un équilibre pour la personne elle-même et pour les deux partenaires du couple. L’objectif étant que la personne et/ou le couple puisse vivre une sexualité satisfaisante, dans le respect de l’autre et dans le consentement, et qu’elle soit un moment d’intimité partagée plaisant pour soi et pour l’autre.

16 octobre 2019

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

A consulter également

Les réponses sont élaborées avec la collaboration de: