Grand Format

Les grandes figures du féminisme international

Introduction

De la "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne" d'Olympe de Gouges, en 1791, aux prises de position de Malala Yousafzai en passant par les écrits de Simone de Beauvoir, les luttes contre les discriminations sexistes ont énormément évolué, mais jamais cessé. Si les problématiques rencontrées changent d'un pays à l'autre, le centre des préoccupations reste le même: atteindre l'égalité des genres. Avec cette page, (re-)découvrez certaines grandes femmes féministes qui ont fait l'Histoire.

Chapitre 01

Christine de Pizan

Christine de Pisan
Christine de Pisan [ - Wikimedia Commons]

Christine de Pizan est née à Venise en 1364 et morte au monastère de Poissy vers 1430. Elle est considérée comme la première femme écrivaine de langue française ayant vécu de ses écrits.

En 1405, Christine de Pizan écrit La Cité des dames qui est un des premier ouvrage féministe connu à ce jour. Elle y imagine une ville fortifiée utopique dont chaque pierre serait une femme douée de talents et de vertus. Elle s'oppose ainsi à l'idée, alors largement répandue, selon laquelle les connaissances et le savoir pervertiraient les femmes.

Chapitre 02

Olympe de Gouges

Olympe de Gouges, née à Montauban le 7 mai 1748, est une femme de lettres française, devenue femme politique. Elle est considérée comme une des pionnières du féminisme français notamment après la publication en 1791 de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.

Elle s'est également faite connaître en publiant les textes anti-esclavagistes L'Esclavage des Noirs, Le Marché des Noirs ainsi que Réflexions sur les hommes nègres qui lui ouvrirent les portes de la Société des amis des Noirs. Elle est morte guillotinée à Paris le 3 novembre 1793.

Émission de Philo Texto sur Christine de Pizan et Olympe de Gouges

Portrait de Olympe de Gouges (Madame Aubry) (1748-1793), femme de lettres et révolutionnaire française. Aquarelle anonyme du 18e siècle. Musée du Louvre, Paris.
- Leemage / AFP
Philo texto - Publié le 26 décembre 2017

Olympe de Gouges

La femme a le droit de monter à l'échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune

Olympe de Gouges

Chapitre 03

Clara Zetkin

Clara Zetkin (1857-1933) est une enseignante, journaliste et femme politique allemande, figure historique du féminisme et initiatrice de la Journée de la Femme.

À Copenhague, en 1910, Clara Zetkin propose, pour la première fois, d'organiser une Journée internationale des femmes afin de militer pour le droit de vote et l'égalité entre les sexes. La conférence réunit une centaine de femmes venues de 17 pays et adopte aussitôt cette proposition, inspirée des manifestations d'ouvrières qui se sont déroulées aux États-Unis en 1908 et en 1909.

En 1921, c'est Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine qui décrète la Journée internationale des femmes à la date du 8 mars. Il faudra attendre 1977 pour que l'ONU officialise cette journée.

Émission spéciale de Forum pour la Journée de la Femme:

Portrait de Clara Zetkin, initiatrice de la Journée de la Femme

Clara Zetkin est une figure historique du féminisme.
ADN/DPA
Forum - Publié le 08 mars 2016

Chapitre 04

Emmeline Pankhurst

Emmeline Pankhurst en 1910
Emmeline Pankhurst en 1910 [Elleniche London - London News Agency Photos]

Emmeline Pankhurst est une femme politique britannique féministe. En 1903, elle fonde, avec ses deux filles, l'Union Féminine Sociale et Politique, un groupe de femmes britanniques rapidement nommé suffragettes. Leur slogan: "deeds, not words" traduit "des actions, pas des mots".

Parmis elles, la suffragette Emily Wilding Davison milite en pratiquant la désobéissance civile. Elle est emprisonnée à plusieurs reprises et meurt renversée par un cheval lors d'une action dans un hippodrome.

La famille Pankhurst et la Women's Social and Political Union sont connues pour leurs actions coup de poings, contrairement à l'activisme du groupe les suffragists qui sont plus pacifistes. Bien que très critiqué, le militantisme d'Emmeline Pankhrust est largement reconnu comme un élément décisif pour l'obtention du droit de vote pour les femmes en Grande-Bretagne.

En 1918, les femmes britanniques obtinrent le droit de vote à partir de 30 ans. Les hommes pouvaient, eux, voter dès l'âge de 21 ans. L'égalité fut établie dix ans plus tard, lorsque les femmes furent autorisées à voter dès 21 ans en 1928.

Chapitre 05

Emilie Gourd

Émilie Gourd, née le 19 décembre 1879 et morte le 4 décembre 1946, est une journaliste et militante genevoise du droit des femmes, figure importante du féminisme suisse et international.

Après avoir suivi des cours universitaires d'histoire et de philosophie, elle rejoint une association féministe nommée l'Union des femmes. Puis, en 1909, elle s'engage au sein de l'Association genevoise pour le suffrage féminin, dont elle deviendra présidente.

En 1912, Émilie Gourd fonde le journal Le Mouvement féministe dont elle s'assurera le poste de rédactrice en chef jusqu'à sa mort. Durant cette période, elle multiplie ses activités féministes, jusqu'à être nommée secrétaire de l'Alliance internationale pour le suffrage des femmes en 1923.

Gourd, Emilie (1879-1946)
Gourd, Emilie (1879-1946) [ - Schweizerisches Sozialarchiv]

Chapitre 06

Simone de Beauvoir

Simone de Beauvoir, née le 9 janvier 1908 à Paris, ville où elle est morte le 14 avril 1986, est une philosophe, romancière, mémorialiste et essayiste française.

Simone de Beauvoir est souvent considérée comme une théoricienne importante du féminisme, et a participé au mouvement de libération des femmes dans les années 1970. Son livre "Le deuxième sexe" est un des plus grands livres de la philosophie contemporaine sur le féminisme.

Simone de Beauvoir, Paris 1983.

On ne naît pas femme : on le devient.

Simone de Beauvoir

Émission spéciale de L'humeur vagabonde sur Simone de Beauvoir

Simone de Beauvoir a été primée en 1954 pour "Les Mandarins".
Roger Viollet - Harling/AFP
L'humeur vagabonde - Publié le 01 juin 2013

Chapitre 07

Marguerite Yourcenar

Marguerite Yourcenar, est née le 8 juin 1903 à Bruxelles. D'origine française, l'écrivaine part pour les USA en 1939. Dix ans plus tard, elle obtiendra la nationalité américaine. Poète, essayiste, traductrice et critique littéraire, elle enseigne également la littérature française et l'histoire de l'art.

En 1980, elle est la première femme élue à l'Académie française.

Marguerite Yourcenar est partisante de la "fraternité humaine" et s'oppose au féminisme qui pense la femme en opposition à l'homme. Elle pense que les femmes sont prisonnières des circonstances sociales. En 1981, l'auteure donne une série d'entrevues sur la condition féminine.

Archive vidéo de Marguerite Yourcenar au Jardin des Tuileries:

Interview de l'écrivaine Marguerite Yourcenar
Vie littéraire - Publié le 07 juin 2018

Chapitre 08

Rosa Parks

Rosa Parks
Rosa Parks [Joe Holloway - AP Photo]

Rosa Parks, née le 4 février 1913 en Alabama et morte le 24 octobre 2005 à Détroit, dans le Michigan, est une femme afro-américaine qui devint une figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis, ce qui lui valut le surnom de "mère du mouvement des droits civiques" de la part du Congrès américain. Rosa Parks a lutté par la suite contre la ségrégation raciale avec Martin Luther King.

Rosa Parks en 1955 avec Martin Luther King en arrière-plan.

Vous ne devez jamais avoir peur de ce que vous faites quand vous faites ce qui est juste

Rosa Parks

Elle est devenue célèbre le 1 décembre 1955, à Montgomery (Alabama) en refusant de céder sa place à un passager blanc dans l'autobus conduit par James F. Blake. Arrêtée par la police, elle se voit infliger une amende de 15 dollars le 5 décembre 1955 ; elle fait appel de ce jugement.

Un jeune pasteur noir de 26 ans, Martin Luther King, avec le concours de Ralph Abernathy, lance alors une campagne de protestation et de boycott contre la compagnie de bus qui durera 380 jours. Le 13 novembre 1956, la Cour suprême des États-Unis casse les lois ségrégationnistes dans les bus, les déclarant anticonstitutionnelles.

Chapitre 09

Simone Veil

Simone Veil, née le 13 juillet 1927 à Nice et morte le 30 juin 2017 à Paris, est une femme d'État française.

Née dans une famille juive, elle est déportée à Auschwitz à l'âge de 16 ans, durant la Shoah, où elle perd son père, son frère et sa mère. Rescapée du camps de concentration, elle suit des études de droit et de science politique avant d'entrer dans la magistrature comme haute fonctionnaire.

En 1974, elle est nommée ministre de la Santé par le président Valéry Giscard d'Estaing, qui la charge de faire adopter la loi dépénalisant le recours par une femme à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), loi qui sera ensuite couramment désignée comme la « loi Veil ». Elle apparaît dès lors comme icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France.

En 2008, Simone Veil est élue à l'Académie française.

Entretien avec Simone Veil de l'émission Pardonnez-moi. Interviewé par Darius Rochebin, l'ex-ministre de la Santé revient notamment sur sa déportation dans le camps de concentration polonais Auschwitz.

Simone Veil dans Pardonnez-moi en 2007.
L'actu en vidéo - Publié le 30 juin 2017

Chapitre 10

Malala Yousafzai

Malala Yousafzai est une militante pakistanaise des droits des femmes née le 12 juillet 1997.

Elle se fait connaître en 2009, alors qu'elle n'a que 11 ans, en écrivant un blog appelé Journal d'une écolière pakistanaise pour la BBC. Elle y raconte son point de vue sur l'éducation et sa vie sous la domination des Talibans.

En 2012, elle est victime d'une tentative d'assassinat par des talibans où elle est grièvement blessée. Cette attaque est condamnée par toute la classe politique du pays. Elle est transférée vers l'hôpital de Birmingham au Royaume-Uni pour suivre un traitement plus poussé. Cette attaque conduit à une médiatisation internationale de Malala Yousafzai.

La jeune Pakistanaise Malala.

Ils ont pensé que la balle qui m’a touchée me pousserait à me taire, mais ils ont eu tort. Au lieu du silence, une clameur s’est élevée. Ils ont pensé changer mes objectifs et mes ambitions, mais une seule chose a changé: la faiblesse, la peur et le désespoir ont disparu, le courage et le pouvoir sont nés.

Malala Yousafzai

En 2014, âgée de 17 ans, elle obtient le Prix Nobel de la paix avec l'Indien Kailash Satyarthi, ce qui fait d'elle la plus jeune lauréate de l'histoire de ce prix

Malala réagit à sa nomination pour le Nobel de la paix:

Malala Yousafzai était âgée de 17 ans lorsqu'elle a obtenu le Prix Nobel de la paix.
L'actu en vidéo - Publié le 10 octobre 2013

Crédits

  • RTS Découverte