Notes en spirales. [toponium - Depositphotos]

Jardins Musicaux de Cernier: Makrokosmos de George Crumb

A l’instar du Clavier bien tempéré de Bach, des Études de Chopin, ou des Sonates et Interludes de John Cage, Makrokosmos propose une espèce de compendium pour piano. Crumb y explore toutes les techniques possibles qu’il voit dans un instrument qui recèle beaucoup plus que 88 touches.
Timbres insolites, partitions à notation alternative, références au théâtre musical et à la performance, jeu dans les cordes, avec des objets, avec des harmoniques et des sifflements, techniques pianistiques étendues : le piano est transformé en une guitare, une harpe éolienne, un élément de la nature, un orchestre étrange fait d’instruments nouveaux, démontrant des possibilités et des sonorités qu’il n’avait jamais révélées. Les 24 pièces des deux premiers volumes, obéissant à la symbolique des nombres qui traverse toute l’écriture de Crumb, explorent les douze signes du Zodiaque ( volume I ) et leur « double » dans le second volume selon une ordonnance très stricte.
Sous les doigts du pianiste Johann Vacher, en itw également au micro d'Anne Gillot
Ingénieur du son : David Poissonnier
Une collaboration des Jardins Musicaux Hauteet de la Haute école de musique de Genève - Neuchâtel
Jardins Musicaux de Cernier: Makrokosmos de George Crumb