Le solaire a la cote. Ici: l'installation de panneaux photovoltaïques par un ouvrier en Valais en octobre 2022. [Gaetan Bally - KEYSTONE]

Energies: une histoire d’addition 3/5

Dans l’Histoire, les énergies ont eu tendance à s’additionner plutôt qu’à se substituer. Or, la notion de transition énergétique ne cesse d’être utilisée pour évoquer l’avènement d’une économie décarbonée. Comment s’est construite cette vision particulière d’un passé imaginaire et d’un futur qui se veut rassurant? Et si elle trahissait en fait un déni de l’urgence climatique?

Au micro de Laurent Huguenin-Elie, Jean-Baptiste Fressoz, historien des sciences, des techniques et de l'environnement, chargé de recherche au CNRS en France. Il est l’auteur notamment de "L’événement anthropocène, la Terre, l’histoire et nous", "Des révoltes du ciel, une histoire du changement climatique" (Seuil), ainsi que de nombreux articles consacrés à la notion de transition énergétique.


Photo: installation de panneaux photovoltaïques par un ouvrier en Valais, en octobre 2022. A Genève, le Conseil d'Etat vient de faciliter la pose de panneaux solaires. La nouvelle loi divise par deux le nombre de bâtiments pour lesquels une longue procédure administrative était jusque-là nécessaire. (© Gaetan Bally/Keystone)
Energies: une histoire d’addition 3/5