"Une autre fin du monde est possible", de P. Servigne, R. Stevens et G. Chapelle. [DR - Editions du Seuil]
Versus-penser

Une autre fin du monde est-elle possible?

47 min. - le 5 décembre 2018

Informations

La situation critique dans laquelle se trouve la planète n'est plus à démontrer. Des effondrements sont déjà en cours tandis que dʹautres sʹamorcent, faisant grandir la possibilité dʹun emballement global qui signifierait la fin du monde tel que nous le connaissons.Le choix de notre génération est cornélien: soit nous attendons de subir de plein fouet la violence des cataclysmes à venir, soit, pour en éviter certains, nous prenons un virage si serré quʹil déclencherait notre propre fin-du-monde-industriel. Lʹhorizon se trouve désormais au-delà: imaginer la suite, tout en se préparant à vivre des années de désorganisation et dʹincertitude. En toute honnêteté, qui est prêt à cela?
Eléments de réponse avec le philosophe de lʹenvironnement Dominique Bourg, Professeur à la Faculté des géosciences et de l'environnement de lʹuniversité de Lausanne et Gauthier Chapelle, ingénieur agronome, docteur en biologie, père de trois enfants, co-fondateur en 2006 de l'association Biomimicry Europa et co-auteur aux éditions du Seuil "Une autre fin du monde est possible".
A lire: "Une autre fin du monde est possible - Vivre l'effondrement (et pas seulement y survivre)", de Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle, éditions du Seuil
Agenda: 5 décembre 2018, à 20h30: Conférence de Dominique Bourg "Revitaliser la démocratie par lʹécologie: long terme, représentation politique et biens communs", à Maison de Quartier sous-gare
Par Sarah Dirren, et la collaboration de Nicole Corpataux