Paysage Cévennes. [Leroy Francis / hemis.fr - AFP]
Musique d'avenir

La pulsation du Paysage: dialogue entre 3 musiciens et un audio-naturaliste

78 min. - le 15 novembre 2021

Informations

A lʹinvitation du festival Sons dʹhiver, Anne Montaron a imaginé une fugue de plusieurs jours en compagnie de quatre artistes dans le maquis cévenol, non loin dʹArdaillers, au début du mois de février 2021. Marc Namblard est guide naturaliste, audio naturaliste et artiste sonore. Lê Quan Ninh, Emilie Škrijelj et Michel Doneda sont musicien-ne-s improvisateurs-trices, créateurs-trices de lʹinstant.
La pulsation du paysage est une échappée rimbaldienne pour retrouver du sens dans un moment de nos vies qui en manquait cruellement. Dans un pays mis sur pause par la pandémie de Covid-19, Anne Montaron, en compagnie de la réalisatrice Cyrielle Weber et du preneur de son Alain Joubert suit ainsi l'audio-naturaliste Marc Namblard et les musiciens Michel Doneda, Lê Quan Ninh et Emilie Skrijelj lors de longues balades en forêt, pour un moment hors du temps au cœur des Cévennes méridionales, lieu propice aux silences, aux introspections et aux souvenirs dʹenfance.

A l'écoutes des oeuvres recommandées par la 67ème Tribune Internationale des compositrices et compositeurs:
Chant Harmonique de Lauri Jöhleht, pour alto et ensemble (Estonie)
Talking about my generation de Pedro Lima pour ensemble et bande enregistrée (Portugal)
Magenta de Slawomir Wojciechowski pour quatuor à corde et électronique (Pologne)
Please Don't Open de Yu Tsz-long " pour trombone et électronique (Hong Kong)

Autres épisodes