Victor del Àrbol lors du Salon du Livre de Paris (2019). [Joel Saget - AFP]

Point de fuite: Victor Del Árbol: avant les années terribles

Victor Del Árbol - distingué entre autres par le prix européen du polar en 2012 et le prix Nadal (Goncourt espagnol) en 2016 - est connu pour ses polars noirs dans lesquels les destins individuels se retrouvent en prise avec lʹhistoire européenne et la marche du monde, ce qui lui permet de sʹinterroger sur la mémoire et le poids du passé. Dans son dernier roman, changement de décor: lʹauteur espagnol abandonne le genre policier et nous embarque en Ouganda sur les traces dʹIsaias Yoweri, ancien enfant-soldat de lʹArmée de Résistance du Seigneur (la LRA), de Joseph Kony. Lʹoccasion pour Victor Del Árbol de sʹintéresser à lʹenfance meurtrie et à la capacité de lʹêtre humain de se relever, ou pas, du pire.
Entretien: Muriel Mérat
Réalisation: Rodolphe Bauchau
Lecture: Nicolas Julliard
En cours de traduction: ʹʹAntes de los años terriblesʹʹ - Ediciones Destino, coll. Áncora & Delfin

Production : Muriel Mérat & Christophe Canut
Ceux qui éditent Victor Del Árbol: actes-sud.fr/node/38939 et lacontreallee.com/catalogue/fictions-deurope/les-pigeons-de-paris
Photo: Victor del Àrbol lors du Salon du Livre de Paris (2019) [Joel Saget/AFP]
Point de fuite: Victor Del Árbol: avant les années terribles