Et si la science nous dispensait de penser? [tverdohlib - Fotolia]

Et si la science nous dispensait de penser?

Pourquoi tant d'études et d'experts constamment convoqués ? Et si la quantité de données et de savoir fournis nous privait de penser par nous-mêmes ? Comment permettre à la culture scientifique d'être enrichissante pour tous ?
Pour en débattre, 4 invités suisses se rencontrent : Alain Kaufmann, sociologue des sciences, en charge du dossier Interface Sciences/société de l'UNIL, Martin Vetterli, ingénieur, directeur de l'EPFL, Cécile Guérin journaliste scientifique à la RTS, Isabelle Chevalley, conseillère nationale Vice-Présidente des Verts Libéraux.
Et si la science nous dispensait de penser?