Pâques dans la tradition chrétienne

Grand Format Pâques

RTS

Introduction

Carême, Dimanche des Rameaux, Semaine Sainte : dans la tradition chrétienne, la route vers Pâques est marquée par des étapes qui relèvent pour certaines de rites officiels et qui, pour d'autres, s'ancrent dans des traditions locales. De Romont à Séville, en passant par le village jurassien de Châtillon et la ville de Jérusalem, voyage à travers les archives pascales de la RTS.

Chapitre 01
Le Carême

Les traditions liées au jeûne du Carême. [RTS]Les traditions liées au jeûne du Carême. [RTS]

Le Carême est une période de jeûne présente dans la tradition chrétienne. Côté catholique, il commence le jour du Mercredi des Cendres, 40 jours avant Pâques. Dans les Eglises d’Orient de rite catholique et orthodoxe, c’est le Lundi Pur qui inaugure un jeûne qui se poursuit jusqu’ au Samedi de Lazare, veille du Dimanche des Rameaux, soit 48 jours avant Pâques.

En Suisse romande, la soupe de Carême existe depuis la fin des années 60. Chaque vendredi, les paroissiens sont invités à venir partager une assiette de soupe aux légumes. L’argent recueilli est destiné à des œuvres d’entraide comme l’Action de Carême.  En 1994, une équipe du Journal romand, se rend dans la paroisse du Christ-Roi, à Fribourg.

La soupe de Carême dans la paroisse du Christ-Roi de Fribourg. [RTS]
Journal romand - Publié le 25 mars 1994

En 2009, l’émission Faut pas croire nous fait vivre la célébration du Lundi Pur au sein de la communauté orthodoxe grecque de Genève. Ni viande, ni poisson ne peuvent être consommés ce jour-là. Pain azyme, purée de sésame, salades et préparation à base de fruits de mer sont au menu de cette fête très populaire en Grèce et dans la diaspora.

Plats au menu du Lundi Pur marquant le début du carême orthodoxe. [RTS]
Information - Publié le 5 septembre 2009

Chapitre 02
Le Dimanche des Rameaux

Le dimanche des Rameaux commémore l’entrée du Christ à Jérusalem, un moment glorieux qui contraste avec la mise à mort du Vendredi Saint, quelques jours plus tard. Les fidèles catholiques défilent en cortège jusqu'à l’église, tenant dans les mains des palmes comparables à celles qu’agitèrent les habitants de Jérusalem au passage du Christ. Les palmes sont souvent remplacées par des branches de sapins ou du buis, plus facilement accessibles. Retrouvées dans nos archives, quelques images en noir et blanc de ces processions à travers la Suisse romande.

Le dimanche des Rameaux à travers la Suisse romande en 1960. [RTS]
Présence catholique - Publié le 10 avril 1960

Dans l’Eglise protestante, le rite de la confirmation a longtemps été célébré le Dimanche des Rameaux. Avant d'entrer dans l'âge adulte, celles et ceux que l'on nomme les « catéchumènes » renouvellent par cette cérémonie leur engagement au sein de l’Eglise. Aux Verrières, dans le canton de Neuchâtel, nous suivons en 1966 un groupe de jeunes qui se préparent à la confirmation sous la conduite de leur pasteur.

Aux Verrières, dans le canton de Neuchâtel, un groupe de jeunes se préparent à la confirmation. [RTS]
Présence protestante - Publié le 3 avril 1966

Chapitre 03
Jeudi Saint : le silence des clochers

RTS

Tout le monde le sait : avant Pâques, les cloches partent à Rome. Elles prennent leur envol le jeudi et durant leur absence les heures du jour ne sont plus scandées. Dans certains villages, comme Châtillon, dans le Jura, des instruments à percussion prennent le relai. Encore aujourd'hui, les enfants annoncent l’heure de midi en faisant jouer des instruments qu’on appelle ici les caquias et les crécelles, désignées aussi sous le vocable de terruelles.

A Châtillon, dans le Jura, caquias et crécelles remplacent avant Pâques les cloches parties à Rome. [RTS]
Le Journal - Publié le 21 mars 2008

Le jeudi saint, Jésus partage un dernier repas avec ses disciples, la Cène, et institue l’eucharistie. Dans le catholicisme, c'est aussi le jour des messes chrismales, au cours desquelles l’évêque consacre le saint chrême, une huile utilisée notamment lors des baptêmes ou des confirmations. Explications et extraits de célébration en 1959 à l’abbaye de St-Maurice.

Le jeudi saint [RTS]
Présence catholique - Publié le 22 mars 1959

Tradition spécifique de la ville tessinoise de Mendrisio : les processions pascales. Leur existence est attestée depuis la fin du dix-huitième siècle. Celle du Jeudi Saint a lieu le soir et rassemble près de 270 figurants. Elle rappelle de façon théâtrale la passion du Christ et les différents moments du Chemin de Croix. Reportage en 1996.

Le jeudi avant Pâques, un grand cortège de la passion du Christ rassemble figurants et public à Mendrisio, 1996 [RTS]
Le Téléjournal - Publié le 5 avril 1996

Chapitre 04
Le drame du Vendredi Saint

RTS

Sommet dramatique de la semaine de Pâques, le Vendredi Saint commémore le supplice et la mort du Christ sur la croix. C’est un jour de deuil et de pénitence.

A Romont, dans le canton de Fribourg, la procession des pleureuses évoque depuis maintenant six siècles la compassion des femmes de Jérusalem pour le Christ sur le chemin du Calvaire. Le chef-lieu du district de la Glâne est l’une des dernières communes de Suisse à commémorer ainsi cet événement. Ce type de procession trouve ses origines dans les Mystères religieux du Moyen-Âge : tableaux de la vie du Christ que l'on jouait devant un public à l'extérieur des églises.

Impressionnantes, vêtues de noir, le visage entièrement couvert d’un voile, les pleureuses marchent silencieusement. Elles portent, déposés sur des coussins rouges, les instruments et objets de la Passion : couronne d’épine, clous, marteau, fouet. Une équipe de télévision était sur place en 1975 pour filmer cette étrange et émouvante cérémonie. 

Les pleureuses de Romont, lors de la procession du vendredi saint, 1975. [RTS]
Vingt-cinq fois la Suisse - Publié le 24 novembre 1975

A Séville, les processions des pénitents scandent la semaine sainte. Elles sont organisées par des confréries, qui, en 1970, année de ce reportage de Temps présent, sont au nombre de 52. Pour les pénitents, les processions sont éprouvantes. Elles commencent à minuit pour s’achever douze heures plus tard dans la cathédrale de la ville.

A Séville, durant la semaine sainte, les processions de pénitents se succèdent dans la ville. [RTS]
Temps présent - Publié le 27 mars 1970

Trois semaines auparavant, les préparatifs avaient déjà commencé. On avait transféré les statues des églises aux « pasos », autels portés à dos d’hommes, recouverts d’un dais brodé et richement décorés de fleurs et de cierges. On s'était aussi inscrit pour la procession et essayer, moyennant finance, sa tunique de pénitent

Pasos d'une confrérie de pénitents de Séville, 1970. [RTS]
Temps présent - Publié le 27 mars 1970

Chapitre 05
Pâques

Dans l'esprit laïc, Pâques est associé aux lapins en chocolat, aux enfants roulant ou cherchant les oeufs dans les champs et les jardins. Les Juifs célébrent ce jour-là la fête de Pessa'h, commémoration de la sortie d'Egypte du peuple d'Israël. Pour les chrétiens enfin, Pâques est la fête de la Résurrection du Christ.

Image de la Résurrection. [RTS]Image de la Résurrection. [RTS]

En 1994, l’écrivain Georges Haldas et le journaliste Jean-Philippe Rapp se rendent ensemble à Jérusalem durant la période de Pâques. Ils s'entretiennent et dialoguent dans différents endroits symboliques de la ville. Dans cet extrait tourné au monastère franciscain de Saint-Jean-du-Désert, il est question de la résurrection. Georges Haldas est un croyant. Pourtant sa vision de la résurrection s’éloigne de celle de certains de ses coreligionnaires. A la gloire du dimanche de Pâques, il oppose le silence, l’invisible, le caché.

L'écrivain Georges Haldas dans la lumière de Pâques à Jérusalem, 1994 [RTS]
Actualités - Publié le 1 avril 1994

Dans la tradition orthodoxe grecque, le repas de Pâques a lieu le samedi soir, après la messe de la Résurrection. Au menu, une soupe à base de viande, principalement des abats d’agneau, et des œufs durs colorés en rouge. Chaque convive frappe son œuf contre l’œuf d’un autre convive, en lui rappelant le mystère de la résurrection. Cette fête, occasion de retrouvailles en famille et entre amis, est pour les orthodoxes comparable en importance au Noël des chrétiens d’occident.

Le repas de Pâques des orthodoxes grecs [RTS]
Information - Publié le 5 septembre 2009

L'équipe des archives de la RTS vous souhaite une joyeuse fête de Pâques!