Modifié

Dario Cologna enfin sur le toit du monde!

Cologna avait annoncé la couleur en remportant le skiathlon de Sotchi il y a trois semaines. [CLAUDIO ONORATI  - Keystone]
Cologna avait annoncé la couleur en remportant le skiathlon de Sotchi il y a trois semaines. [CLAUDIO ONORATI - Keystone]
Enfin! Dario Cologna a décroché son premier titre de champion du monde en s'imposant lors du skiathlon à Val di Fiemme. Le Grison a offert, par la même occasion, un premier titre mondial à la Suisse en ski de fond. Tenant du titre, le Norvégien Petter Northug ne finit "que" 4e.

Dario Cologna a écrit une nouvelle page de l'histoire du ski de fond en devenant le premier Suisse sacré champion du monde de la discipline, à l'issue du skiathlon sur 30 km (styles alternés) de Val di Fiemme. Il s'est imposé en patron, en dépit d'une chute en début de course.

Le Grison n'a jamais paniqué, ni après être tombé peu avant le 2e km, alors qu'il était un peu enfermé dans le peloton, ni en fin de course quand il a raté un ravitaillement. Il s'est fait l'auteur d'une formidable accélération progressive dès le 27e km, essorant peu à peu les autres membres du groupe de tête. Avant d'en "remettre un couche" dans l'ultime bosse pour l'emporter avec 1''8 d'avance sur le Norvégien Martin Johnsrud Sundby et 2''0 sur Sjur Roethe, un autre Norvégien. Le triple champion du monde Petter Northug échoue au pied du podium.

Devenu en 2009 le premier Suisse vainqueur de la Coupe du monde de fond ainsi que du Tour de ski, Cologna signe une nouvelle grande première en remportant le premier titre helvétique à des Mondiaux de fond. Il n'y avait eu jusqu'à présent que trois médailles de bronze, par Evi Kratzer en 1987, Josef Haas en 1968 et le relais masculin en 1972.

Cologna a effacé les souvenirs de Liberec et Oslo

Dario Cologna s'est permis le luxe de devancer deux Norvégiens sur le podium.  [Hendrik Schmidt - Keystone]
Dario Cologna s'est permis le luxe de devancer deux Norvégiens sur le podium. [Hendrik Schmidt - Keystone]

"C'est incroyable! Mais j'ai eu de bonnes sensations tout au long de la journée, même si la course a été dure puisque les autres ont peu collaboré pour durcir le rythme", a dit Cologna juste après l'arrivée. "Je visais la médaille d'or, pas l'argent! Et je voulais éviter le piège d'une arrivée au sprint", a encore ajouté le Grison.

Binational Suisse et Italien, le Grison - que l'Italie avait tenté en vain de séduire autrefois - se sent très à l'aise au Val di Fiemme, théâtre de ses trois victoires au Tour de ski en 2009, 2011 et 2012. Ce titre valide aussi sa planification, qu'il a légèrement modifiée après ses échecs aux deux précédents Mondiaux. Cologna a attendu son heure cet hiver, renonçant à faire du Tour de ski un objectif majeur (il y a fini 2e) pour n'arriver au top qu'en vue de ces joutes.

Prochain objectif : le 15 km de mercredi

Dario Cologna a par ailleurs annoncé qu'il renonçait au sprint par équipes de dimanche. "Je veux me concentrer sur les épreuves de distance (le 15 km mercredi, le relais 4 x 10 km vendredi et le 50 km du dimanche 3 mars), c'est plus intéressant", a expliqué le Grison. "La décision n'a pas été facile à prendre à prendre vis-à-vis de Curdin (Perl), qui a fait une bonne course aujourd'hui (14e sur le 30 km). Mais il aurait été difficile d'accrocher une médaille dans le sprint par équipes."

si/adav

Publié Modifié

Skiathlon M (23.02)

1. Dario Cologna SUI 1h13'09"3
2. Martin Johnsrud S. NOR + 1"8
3. Sjur Roethe NOR 2"0
4. Petter Northug NOR 5"2
5. Maxim Vylegzhanin RUS 6"1

14. Curdin Perl SUI 16"6

CM Fond, podium et programme

24.02 team sprint M+D (12h00)
26.02 10km libre D (12h45)
27.02 15km libre M (12h45)
28.02 relais 4x5km D (12h45)
01.03 4x10km M (12h45)
02.03 30km classique D (12h15)
03.03 50km classique M (12h30)