Lady Gaga et Tony Bennett

Le concert et ses à-côtés

Publié le 06 juillet 2015 à 12:38 - Modifié le 10 juin 2016 à 09:59

Tony Bennett et Lady Gaga, l'improbable duo charme Montreux

L'extravagante Lady Gaga et le crooner octogénaire Tony Bennett étaient réunis lundi soir à l'auditorium Stravinski à Montreux pour un concert unique en Suisse. Une rencontre plutôt réussie entre deux mondes que tout oppose, devant un public conquis.

Malgré une chaleur extrême dans la salle, l'ambiance a été bonne avec des plaisanteries et plusieurs duos plaisants. Mais Lady Gaga a souvent quitté la scène pour changer de tenue et c'est son compère qui a assuré le gros du concert.

Ambiance, rencontre avec les fans et compte-rendu du concert vous attendent dans notre suivi de cette journée événement du festival vaudois.

Par Cécile Rais et Juliette Galeazzi

  • Retour sur le concert

    Huit changements de robe pour Lady Gaga versus une seule tenue pour Tony Bennett. Lundi soir, la star pop et le crooner se sont livrés à 1h40 de concert au Stravinski devant des fans conquis.

    Acclamée dès son entrée, chignon blond pyramidal et robe décolletée scintillante, la diva et son complice ont aussitôt entamé le show sur "Anything goes", rapidement suivi de "Cheek to Cheek", du nom de leur album commun, sorti en septembre. Puis déjà, Lady Gaga est repartie, donnant le ton d'un concert organisé autour des airs les plus connus de Tony Bennett et de reprises des standards de jazz.

    Elle le taquine, il répond peu

    Et à 89 ans, le jazzman a pu prouver qu'il peut tenir le public en haleine tout seul, jusqu'au retour de sa partenaire. Plus court vêtue. D'une robe plus transparente aussi, le temps d'interpréter "Nature Boy", la chanson du film "Moulin Rouge". Et de repartir, déjà.

    A peine a-t-elle eu le temps de recevoir quelques fleurs et d'inviter à applaudir Tony Bennett. "L'homme qui a changé sa vie", dit-elle. Soixante ans les séparent, ils n'empêchent. Que ce soit en costard très large ou en robe rouge à froufrous façon cabaret, Lady Gaga taquine son partenaire qui n'a visiblement plus rien à prouver. S'il prend un plaisir évident à se trouver seul sur scène, il répond assez peu aux avances de sa chanteuse qui a souvent l'air d'en faire un peu trop.

    Quelques blagues

    Bref, peu d'interactions entre ces deux-là si ce n'est quelques clins d'oeil, un respect certain et quelques blagues. "Achetez notre disque, elle a besoin d'argent", plaisante Tony Bennett tandis qu'un verre de rosé à la main, Gaga lance un "santé" en pleine chanson.

    Volontiers aguicheuse, très joueuse, la Lady ponctue le concert d'apparitions fantasques et un brin kitsch au risque de déraper comme lorsqu'elle débarque robe rose bonbon à gros noeud pour interpréter "La vie en rose" d'Edith Piaf.

    Le choc des mondes

    De son côté, la voix légèrement éraillée par l'âge, la main un brin tremblante, il se plaît à raconter la lettre de Chaplin qui le remercie d'avoir fait connaître "Smile", un air des Temps modernes. Vibrant, il rend hommage à Frank Sinatra, aussi. Et il y a quelque chose d'émouvant à le voir chanter l'amour et la vie.

    Face à ce semblant d'authenticité, le jeu de Lady Gaga, indéniable "woman show", fait un peu apprêté. Sa voix puissante, le personnage qu'elle a construit, quelques clins d'oeil en français forcent néanmoins le respect

    Au final, la réunion de ces deux univers fonctionne plutôt bien. Mais plus qu'un duo, Lady Gaga et Tony Bennett incarnent deux mondes, deux époques qui se frôlent et se respectent. Avec talent mais sans étincelles.

  • Des réactions enchantées

    Quelques réactions après la fin du concert.

  • Et c'est déjà fini!

    >> Et dans quelques instants notre compte-rendu complet de ce concert.

  • Première constatation: il fait chaud

  • Deuxième constatation: on s'amuse bien

  • Et place à la musique!

    Le concert démarre avec un premier duo entre la diva et le crooner. La salle est sous le charme.

  • Mathieu Jaton et Quincy Jones présentent le duo

    Le président du festival lui-même monte sur scène pour présenter le concert, en compagnie d'un habitué du festival, Quincy Jones.

  • Il y a foule au Stravinski

    L'équipe du @MontreuxJazz publie sur Twitter et Instragram une photo de la foule qui attend le concert.

    La foule au Stravinski en attendant Lady Gaga et Tony Bennett.
    La foule au Stravinski en attendant Lady Gaga et Tony Bennett. [ - @MontreuxJazz]

  • Retour sur le phénomène Lady Gaga

    Et pour patienter avant le concert, regardez ce sujet de Christophe Schenk dans le 19h30, qui brosse le portrait de l'icône Lady Gaga avec ses fans attendant le concert.

    Malgré la canicule, ils seront nombreux pour voir Lady Gaga à Montreux
    19h30 - Publié le 06 juillet 2015

  • Les portes ouvrent, on se précipite!

  • Et vous, vous en attendez quoi?

    Les fans, déjà conquis:

    Les journalistes, prêts à être surpris:

    Le personnel, sur son 31:

  • Le concert retardé

    Les organisateurs annoncent que le concert est retardé de 30 minutes.

  • Déjà des fans

  • Une diva assagie ?

    Une championne de la provoc assagie et un gentleman intemporel à la voix de crooner. Montreux accueille le détonnant duo formé par Lady Gaga et Tony Bennett lundi soir, pour une date unique en Suisse.

    Et parmi les mille faciès auxquels la star américaine a habitué son public, entre robe "bouts de viande" et coiffure bleutée, elle pourrait fort se la jouer diva assagie au Stravinski aux côtés de l'intemporel crooner, de soixante ans son aîné. Réunis dans "Cheek to Cheek", sorti en septembre 2014, les deux artistes ont retrouvé leur aura grâce à cet heureux album reprenant des standards de jazz interprétés par les plus grands: Ella Fitzgerald, Duke Ellington, Frank Sinatra...

    >> Lire: Sorties CD: Lady Gaga se la joue jazz avec Tony Bennett

    Exit l'extravagance et les coups d'éclat, oublié le flop d'"Artpop" en 2013. Grâce à Tony Bennett, l'extravagante Lady Gaga s'offre une nouvelle virginité musicale et renoue avec Stefani Germanotta. Celle qu'elle était avant, à l'époque où elle jouait dans les piano-bars de New York. A bientôt 30 ans, l'Américaine démontre à tous qu'au-delà de son répertoire déjanté elle dispose d'une voix d'or.

    Et sa présence à l'affiche du Montreux Jazz Festival devrait le confirmer. Quelque chose a changé.

    La chanteuse Lady Gaga, ici aux American Music Awards le 24 novembre 2013.
    La chanteuse Lady Gaga, ici aux American Music Awards le 24 novembre 2013. [Kevin Winter - ]

  • Tony Bennett, l'intemporel crooner

    Frank Sinatra ne tarissait pas d'éloges à son égard. Il voyait en lui le meilleur chanteur sur le marché. Un peu oublié par le grand public, obnubilé par Lady Gaga, la présence de Tony Bennett à Montreux n'en est pas moins un événement. D'abord parce qu'être en scène à bientôt 89 ans relève de la prouesse même pour les plus grands, ensuite parce que le gentleman collectionneur de duos signe un coup d'éclat - avec succès - en s'affichant aux côtés de la star de la pop, considérée comme un produit marketing par bien des critiques. Nombre de voix ont d'ailleurs jugé d'un regard critique, et souvent moqueur, "Cheek to Cheek", l'album de duos réunissant les deux artistes qu'a priori tout opposait.

    Mais Tony Bennett sait rebondir. Américain d'origine italienne, il a enchaîné les succès dans les années 1950, à l'âge d'or du jazz, avec des titres comme "Because Of You" ou "I left my Heart in San Francisco". Puis, à l'arrivée des sixties - et de la pop façon Beatles - le crooner a connu sa traversée du désert s'abîmant jusqu'à l'overdose en 1979. De retour sur le devant de la scène, fort de son passé glorieux, il enchaîne les collaborations en maître avec de jeunes artistes comme sur "Body and Soul", enregistré avec Amy Winehouse avant son décès.

  • Les divas de Montreux

    Le face à face entre Nina Simone et Lady Gaga, grâce aux archives inédites de la RTS.

    MJF Divas
    Play - Publié le 03 juillet 2015

    >> A voir, l'intégralité du grand format "Montreux, d'hier à aujourd'hui. L'histoire en images d'un festival mythique" par Arnaud Robert et Miruna Coca-Cozma:

    Montreux, d'hier à aujourd'hui

  • Tout savoir sur Montreux

    Les émissions de la RTS, les compte-rendus de concerts et les images du festival sont à retrouver dans notre dossier spécial.