Modifié

Des pièces du théâtre romand à écouter chez soi

Je parle toute seule [Philippe Weissbrodt - Philippe Weissbrodt]
Parfois je parle toute seule / De scène en scène / 116 min. / le 2 mai 2021
Sur La Première, l'émission "De scène en scène" est le fruit d'une action culturelle menée par la RTS avec plusieurs partenaires. Elle offre au plus grand nombre des adaptations de captations audio et audiovisuelles de spectacles annulés ou reportés en raison de la pandémie.

Sale millésime pour le théâtre, cette saison 2020-2021. Entre les salles fermées et les pièces annulées ou reportées, ils sont très nombreux ces spectacles créés durant cette période et joués à huis clos devant quelques rares professionnels de la profession. Comment leur donner plus d'audience avant qu'ils puissent enfin retrouver un public en chair et en os dans des salles pleines?

De pas assez à beaucoup trop

Logo émission - De scène en scène [RTS - RTS]Logo émission - De scène en scène [RTS - RTS]De plus, l'actuel déconfinement n'annonce pas la fin des problèmes. Après la disette, voici venu le grand encombrement, l'embouteillage théâtral. Les spectacles reportés se bousculent parmi les créations prévues au calendrier de la prochaine saison. Comédiennes et comédiens doivent renoncer à jouer telle pièce pour cause d'engagement sur la suivante. Telle distribution est impossible à rassembler à nouveau, chacun et chacune s'étant dispersé-e sur d'autres projets. Cela se traduit par des temps de représentations très brefs, de nouveaux reports, parfois aux calendes grecques et, hélas, des annulations pures et simples.

Diffusion sur les ondes

Dans un tel contexte, RTS Culture a souhaité donner plus de visibilité aux productions romandes des arts de la scène. Des créations d'ici seront présentées à la télévision ou enregistrées et diffusées sur les ondes de La Première chaque dimanche de 20 à 22h, ou en podcast sur Play RTS. Une initiative de la RTS pour soutenir le théâtre d'ici et rappeler la force de la voix. Des pièces nouvelles plus quelques belles pièces endormies retrouvées dans les archives de la RTS.

Régler les obsèques

Un exemple: "Parfois je parle toute seule", un monologue signé Antoine Jaccoud et dédié spécialement à la comédienne Anne-Catherine Savoy. Une femme règle les formalités d’obsèques de feu son mari auprès des Pompes funèbres. Un récit aussi touchant que grinçant. "Parfois je parle toute seule" a été mis en scène par Mathias Urban dans un CPO Croix d'Ouchy vide de public. On peut désormais l'écouter sur Play RTS avant de le retrouver dans cette même CPO du 16 au 21 novembre prochain.

A la radio, le théâtre ne se joue pas comme en salle. La voix de la comédienne se fait plus intime. C'est à vous, et à vous seul, qu'elle s’adresse. En toute intimité.

Une obéissance absolue

Autre exemple: "L'Institut Benjamenta", une pièce chorale d'après le roman de Robert Walser, écrivain biennois phare du début du XXe siècle. Mise en scène de Joël Jouanneau et créée à Vidy-Lausanne avec une belle distribution franco-helvétique. C'est un spectacle culte, oublié peut-être, mais gardé précieusement dans les archives de la RTS. Le voici rafraîchi et remis en ondes pour le plaisir de (re)découvrir ce texte irrévérencieux contant les tribulations du jeune Jakob inscrit dans une école où l'obéissance absolue et la discipline la plus stricte sont apparemment la loi.

A découvrir sur La Première dimanche 9 mai entre 20 et 22h. "De scène en scène", émission spéciale dédiée au théâtre d'ici se poursuivra jusqu'au début de l'été.

RTS Culture/ths

Publié Modifié