Modifié le 10 septembre 2019 à 15:02

L'ascension fulgurante de l'actrice genevoise Souheila Yacoub

Ascension fulgurante de la comédienne et actrice genevoise Souheila Yacoub
Ascension fulgurante de la comédienne et actrice genevoise Souheila Yacoub 19h30 / 2 min. / le 09 septembre 2019
Acclamée sur les planches pour son rôle dans "Tous des oiseaux" de Wajdi Mouawad que l'on a pu voir récemment à La Bâtie, l'actrice genevoise Souheila Yacoub connaît aussi le succès au cinéma.

Fin août à Genève, dans le cadre de La Bâtie, l'actrice Souheila Yacoub joue pour la dernière fois le rôle de Wahida, une chercheuse en lettres d’origine marocaine élevée aux USA, tombée sous le charme d’un généticien juif allemand et dont les vies vont être bouleversées. Un rôle taillé sur mesure que lui a offert le metteur en scène Wajdi Mouawad.

"Tous des oiseaux", qui dissèque durant quatre heures l’impénétrable question de l’identité en s’inspirant de la vie des comédiens, fait salle comble depuis deux ans, et se termine chaque fois par une standing ovation. Un premier grand rôle et premier grand succès au théâtre pour l'actrice genevoise qui voit depuis sa carrière décoller.

>> A lire aussi: "Tous des Oiseaux" de Wajdi Mouawad ouvre avec panache La Bâtie

De gymnaste à actrice

Née à Genève il y a 27 ans, de mère flamande et de père tunisien, Souheila Yacoub a toujours été passionnée de gymnastique. A 15 ans, elle rejoint l'école de sport de Macolin avec en ligne de mire les Jeux olympiques de Londres en 2012. Un objectif pour lequel elle sacrifie tout. Mais le rêve s’effondre quand l’équipe suisse n’est finalement pas retenue.

Souheila a 20 ans. Elle n'a pas fait d’études et doit se réinventer. Elle tente alors sa chance au casting de Miss Romandie dont elle ravit la couronne fin 2012. Puis, elle intègre le Conservatoire national d'Art Dramatique de Paris afin d'apprendre le métier d'actrice.

Le succès est au rendez-vous

Et le succès arrive très rapidement. Fin 2017, premières représentations de "Tous des oiseaux" au théâtre. En 2018, on la voit dans les films "Les Affamés" de Léa Frédeval, et "Climax" de Gaspar Noé – primé à Cannes. Début 2019, elle tourne dans le clip de la chanson "Trop beau" de Lomepal qui a déjà atteint les 21 millions de vues en six mois.

Interrogée par la RTS, l'actrice raconte: "Un jour, j’ai reçu un message sur Instagram de Lomepal qui disait "Je cherche une comédienne pour mon clip qui parle d'un couple qui se déchire et qui se déteste". On s’est rencontré et ça a matché."

>> A voir: Le clip "Trop beau" de Lomepal

Prochainement, elle sera à l'affiche de la série "Les Sauvages" à voir sur Canal+ et du dernier film de Philippe Garrel "Le Sel des larmes".

Et les projets continuent de s'enchaîner pour la Genevoise qui s'estime chanceuse tout en croyant au destin. Elle joue actuellement une combattante kurde dans une coproduction internationale tournée au Maroc.

Sujet TV: Cecilia Mendoza

Adaptation web: Andréanne Quartier-la-Tente

Publié le 10 septembre 2019 à 13:11 - Modifié le 10 septembre 2019 à 15:02