Modifié

Fini de regarder une série en intégralité à sa sortie?

Une femme utilise la plateforme de streaming Netflix sur sa tablette. [Gaëtan Bally - Keystone]
Le binge-watching, une pratique bientôt finie pour Netflix? / La Matinale / 1 min. / le 21 juin 2022
Les services de streaming, que ce soit Netflix, Disney+ ou Amazon, étalent de plus en plus la sortie de leurs séries phares. Pour regarder tous les épisodes d'une nouvelle saison, il faut désormais s'armer de patience. Fini le binge-watching. Objectif: tenir les abonnés en haleine.

Stranger Things, Narcos ou Sex Education… vous avez peut-être regardé ces séries en une soirée ou sur deux jours. Vous avez fait du binge-watching ou visionnage boulimique en français. Mais dévorer tous les épisodes d'une série à sa sortie pourrait devenir une pratique qui se raréfie.

Jusqu'à présent, la stratégie de Netflix était simple. Faire monter la pression marketing autour d'une série. Et le jour de la sortie, les utilisateurs se ruent dessus. Le 27 mai, la saison 4 de Stranger Things a battu tous les records avec près de 300 millions d'heures de visionnages le week-end de sa sortie.

Pourtant, la série a été coupée en deux, avec les 7 premiers épisodes dans un premier temps. Pour les deux derniers, il faudra attendre le 1er juillet. Pour la série Ozark, Netflix proposait traditionnellement les 10 épisodes pour le jour de la sortie. Mais cette année, la moitié des épisodes ont été proposés le 21 janvier et l'autre moitié le 29 avril. La faute aux retards de production dûs à la pandémie, mais le modèle séduit de plus en plus la direction de Netflix, selon la chaîne américaine CNBC.

En perte de vitesse

Car sortir une saison dans son intégralité présente des désavantages. Une fois la sortie passée, plus personne n'en parle sur les réseaux sociaux. Pire pour la plateforme, certains résilient leur abonnement, quitte à revenir plus tard.

Chez les concurrents de Netflix, la diffusion est déjà plus étalée. Disney prend jusqu'à deux mois pour proposer une nouvelle série. Obi-Wan Kenobi a été diffusée au compte-gouttes entre le 27 mai et le 22 juin. Le public reste abonné pour suivre la série. Idem avec The Boys, la série d'Amazon.

Si Netflix envisage ce changement, c'est que le service de streaming traverse une mauvaise passe. La concurrence est féroce, son action est passée de 700 dollars à moins de 200 en une année et pour la première fois en avril, le nombre d'abonnés a diminué.

>> Lire aussi: Netflix perd des abonnés pour la première fois en dix ans

Pour faire face, Netflix pense à réglementer plus sévèrement le partage des comptes. Mais aussi de lever un tabou: introduire un abonnement moins cher, mais avec de la publicité.

Pascal Wassmer

Publié Modifié