Modifié le 08 mars 2018 à 10:04

L'hebdomadaire musical britannique NME met fin à sa parution papier

Les Arctic Monkeys en Une du New Musical Express en 2012.
Les Arctic Monkeys en Une du New Musical Express en 2012. [NME - New Musical Express]
L'hebdomadaire musical britannique New Musical Express (NME), à l'origine du premier classement de ventes de disques au Royaume-Uni, paraîtra pour la dernière fois cette semaine, a annoncé mercredi sa société éditrice Time Inc.

Diffusé depuis 1952, NME a raconté l'émergence de la pop et du rock britanniques dans les années 1960 avec les Beatles et les Rolling Stones et les années punk en 1970. Une version papier gratuite a été lancée en 2015, diffusée jusqu'à plus de 307'000 exemplaires.

Le directeur général de la filiale britannique de Time Inc, Paul Cheal, estime que la diffusion gratuite a permis d'augmenter l'audience du site internet mais note que les coûts de production sont élevés dans un marché publicitaire très compliqué.

Le magazine gratuit plus rentable

"Malheureusement, nous avons atteint un point où l'hebdomadaire gratuit n'était plus viable financièrement", a-t-il dit, ajoutant que l'avenir de la marque était sur internet.

Créé en 1996, le site NME.com attire plus de trois millions de visiteurs uniques au Royaume-Uni chaque mois et 13 millions à travers le monde.

ats/reu/olhor

Publié le 08 mars 2018 à 09:54 - Modifié le 08 mars 2018 à 10:04