Publié

Les oeuvres et compositeurs de musique classique les plus joués en 2022

Le chef d'orchestre Leo McFall dirige l'Orchestre national du Capitole lorsd'un concert à Toulouse en février 2021. [Frédéric Scheiber - Hans Lucas via AFP]
Qui sont les compositeurs et les interprètes les plus joués dans le monde en 2022 ? / L'oreille d'abord / 86 min. / le 16 janvier 2023
Le magazine en ligne de référence Bachtrack vient de publier des chiffres et des statistiques concernant la musique classique en 2022. On y découvre quelques résultats surprenants.

Bachtrack, le plus important magazine en ligne d'annonces d’événements liés à la musique classique (concert, opéra, danse), a publié le 5 janvier ses statistiques annuelles. Il a recensé pas moins de 27’124 événements musicaux qui ont eu lieu principalement en Europe et aux États-Unis et qui concernent surtout les plus grandes institutions.

Même si ces chiffres ne sont pas exhaustifs, ils offrent un panorama assez représentatif de la situation générale pour permettre de dégager les tendances actuelles.

"La Valse" de Maurice Ravel, oeuvre la plus jouée

On débute avec un classique parmi les classiques: Wolfgang Amadeus Mozart. L'Autrichien est le compositeur le plus joué de l’année devant Beethoven et Bach. Avec quatre opéras parmi les plus plébiscités ("Les noces de Figaro", 1ère place, "La flûte enchantée", 3e, "Don Giovanni", 7e et "Cosi fan tutte", 10e), il est aussi le compositeur le plus prisé de la scène lyrique où il est suivi de près par Giacomo Puccini et Giuseppe Verdi.

Jusque là, pas beaucoup de changements par rapport aux années précédentes. Petite surprise par contre en ce qui concerne l'œuvre la plus jouée en 2022, puisqu'il s'agit de "La Valse" de Maurice Ravel. Encore 92e en 2019 - en 2020 et 2021, Backtrack n'a pas compilé les données, en raison de la pandémie - elle détrône la "Symphonie no 3" de Beethoven.

>> A écouter: "La Valse" de Maurice Ravel interprétée par le hr-Sinfonieorchester – Frankfurt Radio Symphony, sous la direction d'Alain Altinoglu

Dans un article de Bachtrack, le musicologue Tristan Labouret explique les raisons de ce succès. Parmi les arguments mis en avant, il relève que "Ravel et son œuvre sont portés depuis quelques années par un nouveau souffle". En témoigne l’abondance des publications qui le concernent. De son côté, Sophie Bourdais dans Télérama avance une autre hypothèse selon laquelle "le caractère apocalyptique de 'La Valse' composée en 1919 par un Ravel encore sous le choc du premier conflit mondial correspondrait aux inquiétudes et au sentiment d’instabilité qui traversent notre époque."

Quant à son incontournable "Boléro", il pointe dans ce classement, qui ne répertorie que les grandes institutions, qu'à la 40e place alors que son "Concerto pour piano en sol majeur" se situe en 12e position.

Arvo Pärt, compositeur vivant le plus joué

Cela permet au Français de se situer à la 7e place des compositeurs les plus joués. Avec Richard Strauss qui pointe à la 9e place, ce sont deux hommes du XXe siècle qui entrent dans le top 10. Et c'est là peut-être l'une des informations les plus significatives de ces statistiques: la musique du XXe siècle est désormais plus jouée qu'avant.

Du côté des compositeurs vivants, l'Américain Philip Glass (85 ans) se distingue en 2022, notamment en matière de production lyrique. Quatre de ses opéras ont été montés cette année sur les scènes du monde entier: "Akhnaten", "Orphée", "Les enfants terribles" et "Einstein on the Beach".

Des productions qui permettent à son auteur de se hisser au 5e rang des compositeurs contemporains les plus joués en 2022. Il est devancé par Thomas Adès (4e), John Adams (3e), John Williams (2e). C'est le compositeur estonien Arvo Pärt (87 ans) qui caracole en tête de ce classement.

>> A écouter: "Spiegel im Spiegel" d'Arvo Pärt, interprété par Jürgen Kruse (Piano) and Benjamin Hudson (violon)

Dans son article pour Télérama, Sophie Bourdais relève qu’il y a toutefois de grandes disparités entre les pays et que la Suisse, comme la France, ne figure pas parmi les pays les plus avant-gardistes en matière de musique contemporaine…

Et les femmes?

La compositrice russe Sofia Goubaidoulina, ici en 2006 à Bâle. [La compositrice russe Sofia Goubaidoulina, ici en 2006 à Bâle. - Keystone]La compositrice russe Sofia Goubaidoulina, ici en 2006 à Bâle. [La compositrice russe Sofia Goubaidoulina, ici en 2006 à Bâle. - Keystone]Toujours selon les chiffres Bachtrack, la place des femmes connaît une petite embellie en 2022. Neuf d'entre elles se trouvent dans le top 20 des compositeurs vivants les plus joués: la Russe Sofia Goubaidoulina occupe la 7e place, suivie par Anna Clyne (8e) et Kaija Saariaho (12e).

Même topo du côté des cheffes d’orchestre qui, avec douze femmes parmi les cent chefs les plus actifs du monde, s’en sortent beaucoup mieux en 2022 que dans les années précédentes. Et la plus active est la Chinoise Elim Chan (29e) qui est actuellement cheffe principale de l’orchestre symphonique d’Anvers.

Sujet radio: Catherine Buser

Adaptation web: Andréanne Quartier-la-Tente

Publié