Publié

Un deuxième album empreint de chagrin écologique pour Organ Mug

Entretien avec le musicien et producteur vaudois Organ Mug, invité culturel du 12h45. [RTS]
Entretien avec le musicien et producteur vaudois Organ Mug, invité culturel du 12h45. / 12h45 / 7 min. / le 1 novembre 2021
Après un premier opus en 2017, le musicien vaudois est de retour avec "Solastalgia", un album qui dépeint en musique sa tristesse face à la situation écologique et qui nous plonge dans la nostalgie de l'enfance.

Compositeur, producteur, multi-instrumentiste à la voix inoubliable, Organ Mug est un touche-à-tout bourré de talent et de sensibilité écologique.

Après un premier album en 2017 inspiré par le désert lunaire espagnol d’El Teide et joué dans un jardin, c’est dans le grenier d’une ferme de la campagne vaudoise que l’artiste a créé "Solastalgia", un deuxième album organique sur lequel on entend une machine à écrire, des boites à musique, des instruments à cordes, des morceaux de film, du piano et des bruits venus du passé.

Sans oublier, bien évidemment, la voix aiguë d'Organ Mug, marque de fabrique désormais centrale et à laquelle vient s’ajouter pour un titre ("Intoned in the Distance") celle de la vaudoise Emilie Zoé.

>> A écouter, "Intoned in the Distance" d'Organ Mug

Angoisse écologique et nostalgie

"Solastalgia", album au titre évocateur puisqu'il y est question d’angoisse écologique, propose une musique éthérée, délicate et subtile.

Interrogé par la RTS, le musicien vaudois explique avoir conçu cet album en réaction aux problèmes écologiques actuels. Attristé par cette situation, il a cherché, à travers la musique, à se réfugier dans son enfance et dans "une douce nostalgie" avant de revenir, à la fin de l'album, au présent et d'y faire face.

Sujet TV: Julie Evard

Adaptation web: aq

Publié