Publié le 30 janvier 2020 à 10:56

La police de sûreté fribourgeoise déballe tout dans une BD

Couverture de "Mémoires de la Secrète".
BD: quand la police secrète joue la transparence Vertigo / 6 min. / le 28 janvier 2020
Un éditeur de bande dessinée et six illustrateurs fribourgeois ont été convoqués par la police pour célébrer le 100e anniversaire de la Sûreté cantonale. Résultat: "Mémoires de la Secrète", un album qui raconte un siècle d’affaires rocambolesques.

En 1920, ils étaient sept inspecteurs et ils disposaient d’un side-car. En 2020 l’effectif de la Sûreté cantonale fribourgeoise a passé à 140 personnes: 83 inspecteurs, 37 inspectrices et 20 personnes civiles. Comment retraverser ce siècle? Comment célébrer pareil anniversaire? C’est une poignée de policiers bédéphiles qui a finalement résolu la question et remporté le concours d’idées interne.

"Que de parallèles entre l’activité de la "Secrète" et ces aventures couchées sur le papier! Des enquêtes, des énigmes, des mystères, mais aussi une agilité d’esprit, des résolutions et des enquêtes rondement menées", commente Philippe Allain, commandant de la Police cantonale.

Un projet simple et efficace

Concrétisé aujourd’hui dans "Mémoires de la Secrète", leur projet a le mérite d’être simple et efficace. Sélectionner quelques affaires retentissantes et représentatives de la diversité des enquêtes menées depuis cent ans. Désigner autant de dessinateurs prêts à les mettre en images en toute liberté. Réserver enfin quelques pages pour retracer le siècle en quelques dates.

Clair, net et instructif. Et cohérent surtout, car ce "projet simple" permet de rendre hommage aux ressources et au courage de plusieurs générations d’inspecteurs et inspectrices en recourant aux plumes de jeunes et moins jeunes talents du cru dans un même élan collectif. Pas de vedette ici, chaque flic et chaque auteur est logé à la même enseigne.

>> A voir, quelques cases de la BD "Mémoires de la Secrète":

Six affaires parmi de nombreuses autres

Aux éditions Fleurs Bleues, Florian Cuennet et Fabien Page ont tout de suite été emballés à l’idée de mettre en forme ce projet. Ensemble, soucieux de donner rythme et cohérence à l’ouvrage, ils se sont chargés de rédiger les scénarios. A leur tour, l’autrice et les auteurs Maëlle Schaller, Debuhme, Lalito, David Gfeller, Berger et Ludo Hartmann, autant de professionnels aguerris, se sont appliqués à apporter leur touche et son climat à chacune des affaires.

Restait encore à sélectionner les six affaires. Florian Cuennet avoue avoir commencé par nourrir quelques inquiétudes, "dans un canton où il ne se passe rien!". Il a été rapidement rassuré: "il nous a fallu trier", avoue-t-il incrédule. Et éviter tous les cas trop récents, trop sensibles. Cela allait de soi.

>> A écouter: Un entretien Florian Cuennet et Jean-Claude Ding à propos de "Mémoires de la Secrète"

Florian Cuennet, éditeur chez Fleurs Bleues (à gauche) et Jean-Claude Ding, membre de la Sûreté de Fribourg.
Marlène Métrailler - RTS
RTSculture - Publié le 26 janvier 2020

Emblématique du passé judiciaire du canton

"Les six affaires racontées sont emblématiques du passé judiciaire de notre canton et de sa diversité. Homicides, grand banditisme, suicides et assassinats collectifs, trafic de drogue: à cette large palette répond en écho celle des compétences humaines et techniques dont les inspectrices et inspecteurs d’alors ont fait preuve, et que leurs successeurs d’aujourd’hui s’attachent jour après jour à élargir encore", explique Maurice Ropraz, conseiller d’Etat à la direction de la sécurité et justice, dans la préface de l'ouvrage.

Résultat: 64 pages pour un album qui se lit d’une traite. Instructif et divertissant, il peut satisfaire tout un chacun, même sans avoir une goutte de sang fribourgeois dans les veines.

Marlène Métrailler/aq

"Mémoires de la Secrète", éditions Fleurs bleues.

 

Vous aimez lire? Abonnez-vous à QWERTZ et recevez chaque vendredi cette newsletter consacrée à l’actualité du livre préparée par RTS Culture.

Publié le 30 janvier 2020 à 10:56

Six affaires exemplaires

- L’affaire Barils, 1999: une minable affaire d’escroquerie tourne mal. Deux hommes sont tués et retrouvés "encimentés" dans des tonneaux au fond d’un lac artificiel perdu.

- L’affaire de l’Ordre du Temple Solaire, 1994: Le 5 octobre au matin, 23 cadavres sont retrouvés dans une ferme incendiée de Cheiry. L’affaire de l’Ordre du Temple Solaire fera 51 victimes cet automne-là entre la Suisse et le Québec. "C’était à n’y rien comprendre".

- L'affaire Vanils, 1985: La chasse de trafiquants d’héroïne entre Les Etats-Unis et Marseille passe par les Paccots. La Sûreté de Fribourg joue un rôle déterminant dans l’arrestation des boss de la French Connection.

-Hold-up de la gare de Matran, années 1960: Les bandits de Matran mettent les forces de l’ordre sur les dents. Ils sont trois et ils blessent grièvement le chef de gare.

-Le crime de Maracon, années 1950: Deux jeunes femmes de Semsales ont été découvertes sans vie à l’orée d’un bois. Un double crime qui met en émoi tout un village et qui ne sera jamais élucidé.

-L'affaire de la bande d'Hintercher, années 1930: La bande d’Hintercher se constitue autour d’une poignée de pauvres diables réduits à commettre des larcins pour survivre. Mais les affaires se corsent. Quelques années et 200 délits plus tard, la police dissout la bande. Située en Singine, bilinguisme oblige, cette affaire est écrite dans le dialecte d’Hintercher et traduite en français sur le site de Fleurs Bleues.