Modifié

Un Genevois reçoit le prix de la relève aux Journées de Soleure

Maxime Pillonel, lors de la réception de son prix. [Solothurner Filmtage]
Maxime Pillonel, lors de la réception de son prix. [Solothurner Filmtage]
Le Genevois Maxime Pillonel a reçu le prix de la relève samedi soir aux 52e Journées de Soleure. Il a été récompensé pour son premier court métrage "Martien", coproduit par la RTS. Le prix est doté de 15'000 francs.

"Martien nous a envoyés sur une autre planète. Une histoire de fous dans un monde de sourds. Des comédiens décapants dans un film audacieux, politiquement incorrect et jamais bien-pensant", a indiqué le jury dans un communiqué.

"Maxime Pillonel exprime avec jouissance et générosité un univers très personnel", a-t-il ajouté. Quinze courts métrages de tous genres étaient en compétition.

Né en 1992 à Genève, Maxime Pillonel a étudié le cinéma à l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL) et à la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO).

>> Voir un extrait de "Martien" sur le compte Vimeo de l'ECAL:

 

Martien _ Extrait from ECAL on Vimeo.

Flurin Giger et Elie Grappe récompensés

D'autres cinéastes en herbe ont été récompensés: Flurin Giger pour le film "Noëlle" et Elie Grappe pour "Olga" se sont vu décerner le "Upcoming Lab".

Doté de 5000 francs, ce prix est attribué à des projets susceptibles de donner naissance à de véritables projets cinématographiques, selon le jury.

ats/gchi

Publié Modifié

Nombreux nominés pour le "Best Swiss Video Clip"

Nommés pour le "Best Swiss Video Clip", "Gymnastique (Hecht)" de Stefan Buck et Philipp Morscher, "Space Diaspora (Oy)" de Moritz Reichartz, "Landscape Escape (Odd Beholder)" d'Andrea Grambow et Joscha Kirchknopf, "Madzdâ (Aïsha Devi)" de Raphael Rodriguez et "MeTube2: August Sings Carmina Burana (August Schramm)" de Daniel Moshel ont chacun reçu 2000 francs.

Les clips nominés se disputeront le prix principal, qui sera attribué le 1er avril au festival m4music.