Modifié

Dans "The Old Oak", Ken Loach scrute encore les ressorts de l'humanisme

"The Old Oak", le nouveau film de Ken Loach, raconte la rencontre entre des réfugiés syriens et la population défavorisée du nord de l’Angleterre
"The Old Oak", le nouveau film de Ken Loach, raconte la rencontre entre des réfugiés syriens et la population défavorisée du nord de l’Angleterre / 19h30 / 2 min. / le 25 octobre 2023
Le cinéaste britannique Ken Loach, 87 ans, signe son 27e long métrage. Présenté au dernier Festival de Cannes, "The Old Oak" raconte la rencontre entre des réfugiés syriens et la population défavorisée du nord de l’Angleterre.

Un bus de réfugiés syriens arrive, en 2016, dans une petite ville économiquement sinistrée du nord de l'Angleterre, sous les huées et la colère de certains habitants encore marqués par le passé minier de la région. Les réfugiés vont bouleverser l'équilibre de la communauté.

Devant les résistances, Yara, une jeune réfugiée et photographe douée pour les portraits, se lie d'amitié avec TJ Ballantyne, propriétaire du "Old Oak" (le vieux chêne en français), un pub qui devient le lieu possible d'une réunion entre réfugiés et autochtones ou au contraire l'endroit de la discorde.

Un tandem émouvant

Emporté par le duo très émouvant qui se forme entre Yara et ce vieil Anglais d'abord passif, puis désireux d'aider ses prochains, "The Old Oak" puise ses meilleures scènes dans les résonances qui se créent peu à peu entre le vécu des réfugiés et le passé des villageois, frappés par le deuil, la crise, le chômage.

>> A écouter aussi, l'interview de Ken Loach à Cannes dans Vertigo :

Le réalisateur britannique Ken Loach a présenté son film "The Old Oak" au 76e Festival de Cannes le 26 mai 2023. [Keystone - GUILLAUME HORCAJUELO]Keystone - GUILLAUME HORCAJUELO
76e Festival du Film de Locarno : Ken Loach – The old oak / Vertigo / 11 min. / le 7 août 2023

L'élan universel recherché par Ken Loach fait bien sûr mouche dans ce désert économique de briques rouges et de misère sociale qu'il a si souvent filmé. Mais on ne peut s'empêcher de résister aux ressorts dramaturgiques que Paul Laverty, scénariste historique de Loach, impose à une histoire qui aurait gagné à se détacher de cette logique d'oppositions, de conflits, de rebondissements un peu trop mécaniques et artificiels.

Rafael Wolf/olhor

"The Old Oak" de Ken Loacha, avec Dave Turner, Ebla Mari et Trevor Fox. A voir actuellement dans les salles romandes.

Publié Modifié