Modifié le 22 mai 2020 à 14:27

Une satire SF au ton romantique avec la série "Upload"

La loi des séries - Upload
La loi des séries - Upload La loi des séries / 2 min. / le 12 mai 2020
Diffusée sur Amazon Prime, "Upload" est la nouvelle création de Greg Daniels, à qui l'on doit l'adaptation américaine de "The Office" avec Steve Carell et "Parks and Recreation", la série qui a vu naître des talents comme Aziz Ansari et Chris Pratt.

Avec les dix épisodes de la première saison de "Upload", Greg Daniels signe une sorte d'anti-"Black Mirror". Au lieu de nous faire peur avec la technologie et le progrès, il s'en amuse et se moque gentiment de la propension des humains à vouloir être éternels.

Le scénariste-réalisateur imagine un futur, en 2033, où les mourants peuvent décider de télécharger leur conscience ainsi que tous leurs souvenirs dans un au-delà virtuel où ils peuvent rester en contact avec leurs proches. Ou alors, ils peuvent mourir de la manière classique.

Bienvenue dans le reste de votre vie après la mort

Nathan est programmeur informatique dans sa start-up, mais on ne le voit pas travailler longtemps puisque sa voiture électrique auto-pilotée se crache méchamment. Il est envoyé aux urgences, et alors que son état semble critique, sa copine le pousse à signer un accord pour être uploadé à Lakeview, un programme de paradis virtuel.

Sa conscience est téléchargée dans la matrice et quelques secondes plus tard, Nathan se "réveille" dans une chambre d'hôtel au décor cossu. Il est pris en charge par Nora, une jeune femme bien vivante, qui travaille pour Lakeview. Derrière son écran, Nora veille à ce que le séjour de Nathan se déroule au mieux. Une alchimie se développe rapidement entre les deux personnages, qui ne se rencontrent que virtuellement.

Nathan peut également voir sa copine et la toucher, si elle accepte de porter la combinaison en caoutchouc prévue à cet effet. Il peut choisir la vue de sa chambre, faire des rencontres avec d'autres morts dans le parc. Il peut manger à profusion au petit déjeuner, mais attention, seulement jusqu'à 10h, après c'est comme à l'hôtel, on range tout. Il y a des règles absurdes dans cette vie après la mort et certaines choses, comme les burgers de marque, sont à payer en extra. L'au-delà coûte cher! Et il n'est pas du tout repos...

Amusante et mignonne

Il y un soupçon de thriller dans "Upload", mais la série tape davantage dans la comédie-romantique sous ses décors science-fiction. La parenthèse romantique est réussie puisque les deux acteurs – Robbie Amell et son faux air de Tom Cruise, et l'actrice-chanteuse Andy Allo - s'accordent à merveille.

C'est mignon, on sourit devant les absurdités de cet au-delà soi-disant parfait. Malheureusement, on ne s'esclaffe pas énormément. C'est amusant, feel good, distrayant, visuellement très attractif, mais d'avantages de gags, plus d'éléments d'enquête et un peu moins de romance auraient boosté la série. Reste à voir ce que réserve la deuxième saison qui est introduite lors du twist déroutant du dernier épisode, et qui est déjà en préparation.

Crystel Di Marzo/ld

Publié le 22 mai 2020 à 14:24 - Modifié le 22 mai 2020 à 14:27