Modifié le 12 septembre 2019 à 08:06

"Deux moi" de Cédric Klapisch, portrait de la génération Tinder

L'affiche du film "Deux moi" de Cédric Klapisch.
"Deux moi", le nouveau film de Cédric Klapisch La Matinale / 1 min. / le 11 septembre 2019
Le réalisateur de "L'Auberge espagnole" est de retour avec une nouvelle fresque consacrée aux trentenaires d'aujourd'hui. Une génération urbaine et hyperconnectée, mais paradoxalement souffrant de solitude.

Ils sont deux, partagent le même quotidien, le même chat et quasiment le même balcon. Mais ne se sont jamais rencontrés.

Dans son dernier film, Cédric Klapisch prend un malin plaisir à raconter la quête d'amour de Mélanie (Ana Girardot) et Rémi (François Civil) qui, les yeux rivés sur leur profil Tinder, ne cessent de se croiser sans jamais se rencontrer.

Quand les identités virtuelles prennent le dessus

Trop connectés et trop fragiles pour faire face à la frénésie de l'époque, les personnages de Klapisch incarnent une fois de plus le portrait de toute une génération embarquée dans un monde où les identités virtuelles prennent parfois le dessus sur la réalité. Un monde où "Chacun cherche son chat"... sans jamais se croiser et où tous sont en quête de l'âme soeur sans se retrouver!

>> La bande-annonce de "Deux moi":

Représentation de la crise de la trentaine version Klapisch, "Deux moi" est profond et léger à la fois. Le film sort mercredi 11 septembre sur les écrans romands.

Sujet radio: Sophie Iselin

Adaptation web: aq

Publié le 11 septembre 2019 à 16:32 - Modifié le 12 septembre 2019 à 08:06