Modifié

Une vingtaine d'artistes exposent à Bienne sur le thème du bonheur

Une image de l'exposition du photographe polonais Tymon Markowski, qui a sillonné les abords de la rivière Brda. [Tymon Markowski - Journées photographiques de Bienne]
Une image de l'exposition du photographe polonais Tymon Markowski, qui a sillonné les abords de la rivière Brda. [Tymon Markowski - Journées photographiques de Bienne]
Les 22e Journées photographiques de Bienne se penchent du 4 au 27 mai sur la notion de bonheur. Avec une vingtaine d'artistes de dix pays, dont les oeuvres sont disséminées dans six lieux d'exposition, qui en partagent leur approche.

Mesuré au moyen du "bonheur national brut" ou par le nombre de "followers" ou de "like" sur les réseaux sociaux, ce concept semble pouvoir être contrôlé, estiment les responsables de ces Journées photographiques. Au fil du temps, la recherche du bonheur s'est véritablement muée en un produit de marketing.

Recherche du bonheur

Les photographes invités à cette 22e édition des Journées photographiques traitent avec "Happy" de cette notion complexe. La recherche du bonheur était déjà mentionnée dans la Déclaration d'indépendance des Etats-Unis de 1776 en tant que droit humain inaliénable.

Réel, fantasmé ou illusoire, les images exposées témoignent des formes diverses de sa quête et de sa construction, personnelle ou collective. "Quel système politique ou social est le plus à même de conduire un peuple au bonheur ? Et à quel prix ce système peut-il s'imposer", s'interrogent les organisateurs de la manifestation.

ats/olhor

Publié Modifié