Publié

Parenthèse artistique au coeur de Genève, sur l'île Rousseau

Parenthèse artistique au coeur de Genève, sur l'île Rousseau, transformée en espace de création. [RTS]
Parenthèse artistique au coeur de Genève, sur l'île Rousseau, transformée en espace de création. / 12h45 / 2 min. / le 19 juillet 2021
Une cinquantaine d'artistes et de collectifs se produisent entre ciel et lac dans le cadre de BIG. La quatrième Biennale des espaces d’art de Genève n'a qu'un mot d'ordre cette année: inannulable!

Jusqu'au 25 juillet, l'île Rousseau devient le quartier éphémère des artistes indépendants genevois. L'événement s'appelle BIG 2021, la biennale insulaire des espaces d’art de Genève. Il est consacré à tout ce qui se fait dans le canton, des arts plastiques au théâtre, en passant par la danse et la musique.

Les organisateurs ont décidé de braver Covid et intempéries avec un nouveau concept: inannulable! Hors de question pour autant de miser sur le tout numérique. Pandémie ou non, la culture doit rester rassembleuse et inclusive.

Esprit hybride et évolutif

Le BIG se déploie autour d'une structure en bois, imaginée par un collectif d'architectes. Concerts et performances s'enchaînent depuis le 25 juin. Une occasion de montrer le milieu alternatif ou underground au plus grand nombre et pour le public d'allier balade et art.

Dans son esprit hybride et évolutif, la manifestation tient compte de tous les aléas, et les accueille avec grâce, à l'image des champignons qui ont proliféré autour de la structure en bois pendant les longs jours de pluie de la semaine dernière.

Concernant la programmation, aucun rapport de compétition n’est instauré, aucun appel à projet soumis à une rude sélection n’est mis en place. Les artistes ne sont ni choisis ni sélectionnés, tout le monde est bienvenu.

Sujet vidéo: Martial Gérardin et Léo Wadimoff

Adaptation web: mcm

"Big", Biennale des espaces d'art à Genève, jusqu'au 25 juillet

Publié