Modifié le 13 décembre 2013 à 12:00

James Bond boit beaucoup trop selon des médecins britanniques

Séquences choisies - Scènes mythiques de James Bond
James Bond semble tituber. L'étude des médecins britanniques fournit une explication toute trouvée à son état. [DR]
L'examen des romans de Ian Fleming par un groupe de médecins révèle la vraie nature de l'agent secret 007. Avec 92 unités d'alcool en moyenne par semaine, James Bond est un alcoolique invétéré.

Trois médecins britanniques signent une étude publiée dans la revue médicale "British Medical Journal" concernant la consommation d'alcool de James Bond.  007 est "connu  pour aimer les cigarettes, l'alcool et les femmes, et sa phrase fétiche est 'vodka Martini, secoué, pas mélangé'", rappellent les auteurs de l'étude.

Les trois médecins ont passé au crible douze romans de Fleming pour tenir un compte précis de la consommation alcoolique de l'agent. Résultat: James Bond a ingurgité en moyenne 736 grammes d'alcool par semaine.

Niveaux dangereux

L'Organisation mondiale de la santé place la limite à 210 grammes par semaine (soit trois verres de vin par jour). Au-delà, la consommation est considérée comme excessive. Elle devient "à risque" à partir de 280 grammes et "nocive" au-delà de 420 grammes.

"Nous reconnaissons que la fréquentation de terroristes internationaux (...) peut conduire à la boisson, mais nous conseillerions à M. Bond de consulter (...) et de réduire sa consommation à des niveaux moins dangereux", concluent les médecins.

ats/pym

Publié le 13 décembre 2013 à 09:46 - Modifié le 13 décembre 2013 à 12:00

James Bond et son "vodka Martini, secoué, pas mélangé"